Manuel Valls : Sarkozy est «une menace considérable»

le , mis à jour à 23:53
1

Plusieurs ministres ont tenu, lundi soir, un meeting de rentrée de la majorité à Colomiers (Haute-Garonne). Une rencontre sur le thème de la République qui après l'annulation d'université d'été du PS à Nantes, a fait figure de rassemblement de substitution pour la majorité.

 

Manuel Valls a fustigé en clôture du meeting la «menace considérable» que représente, selon lui, Nicolas Sarkozy. Pour le Premier ministre, l'ancien président «impose» son agenda à la droite et «s'assoit sur les grands principes de la Constitution». A huit mois de la présidentielle, le chef du gouvernement a également mis en garde contre «la surenchère des diviseurs», affirmant refuser de laisser la France «entre les mains des populistes et des démagogues».

 

.@manuelvalls: "Je refuse de laisser le destin de la France entre les mains des populistes : assumons l'exercice du pouvoir" #DirectPS

— Parti socialiste (@partisocialiste) 29 août 2016

 

Le Premier ministre est revenu sur la menace terroriste en dénonçant : «Un nouveau totalitarisme a surgi. Le totalitarisme islamiste avec une volonté: fracturer les démocraties, écraser les libertés individuelles, installer un ordre social, une société de domination des hommes sur les femmes», a déclaré le chef du gouvernement.

 

«Nous sommes face à une guerre d'un genre nouveau. Nous devons donc changer profondément notre culture de sécurité, en adaptant nos comportements, en intégrant la menace, et en même temps sans jamais renoncer à vivre !», a-t-il analysé.

 

Pour un assouplissement de la règle des 3% de la zone euro

 

Le Premier ministre a suggéré que la gauche européenne se fasse «entendre davantage» en faveur de l'assouplissement du Pacte de stabilité, qui prévoit notamment que le déficit public d'un Etat soit inférieur à 3% de son PIB. «La gauche européenne, social-démocrate, doit se faire entendre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M999141 il y a 6 mois

    Il ne manque pas d'air, Monsieur taxes