Manuel Valls revient sur Twitter mais efface ses anciens messages

le
0
Manuel Valls revient sur Twitter mais efface ses anciens messages
Manuel Valls revient sur Twitter mais efface ses anciens messages

Internet a la mémoire longue. Le Premier ministre Manuel Valls, qui a saisi l'occasion du remaniement de mardi pour rouvrir ses comptes Facebook et son compte Twitter, l'avait peut-être oublié. Plus qu'à une simple cure de jouvence, l'hôtel Matignon avait pourtant procédé à une véritable purge parmi les anciens «gazouillis» du chef du gouvernement. Exhumés des profondeurs du web, ces anciens «gazouillis» de l'actuel Premier ministre alors simple député de l'Essonne prennent aujourd'hui une saveur toute particulière.

Ce sont près de 1600 tweets qui ont été supprimé par Manuel Valls avant de rendre de nouveau visible son compte sur la toile. Celui-ci avait été fermé après le 9 mai 2012, trois jours après l'élection de François Hollande, date à laquelle Manuel Valls, alors député de l'Essonne avait publié son dernier message.

Des messages embarrassants

«Le chômage à son plus haut niveau depuis 1999, les restos du coeur débordés, la récession qui pointe, il est temps que cela change» déclarait Manuel Valls, alors directeur de la communication de la campagne de François Hollande en décembre 2011. Plus de deux ans plus tard, devant l'aggravation de la situation, Matignon a, semble-t-il, jugé bon de faire disparaître ce message pour le moins embarrassant.

«Dette vertigineuse, déficit du commerce extérieur, hausse du chômage, crise de confiance. Il est temps de changer de président», écrit-il le même mois. Une fois encore, ce message ne trouvera pas le chemin de la postérité, sans doute en raison des mauvais chiffres récents du chômage.

De la même manière, les critiques de Manuel Valls envers le gouvernement Sarkozy, accusé de laisser la chancelière allemande Angela Merkel «d'imposer encore sa conception» de la politique économique européenne ne plaisent plus rétrospectivement au chef du gouvernement qui l'a effacé de son compte Twitter en début de semaine.

La purge des messages ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant