Manuel Valls renonce finalement à ses indemnités d'élu local

le
1
Après la révélation par Le Canard Enchaîné qu'il allait recevoir une indemnité à peine inférieure à celle du maire d'Evry alors qu'il est redevenu simple conseiller, le ministre de l'Intérieur avait été critiqué.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé vendredi qu'il renonçait à ses indemnités d'élu local, après la révélation par Le Canard Enchaîné qu'il allait recevoir une indemnité à peine inférieure à celle du maire d'Evry alors qu'il est redevenu conseiller municipal.

«J'ai demandé à Francis Chouat (le nouveau maire d'Evry, ndlr) de clarifier cette situation et je ne recevrai aucune indemnité d'élu local», a déclaré Valls lors d'un meeting à Evry, à deux jours du premier tour des élections législatives pour lesquelles il est candidat dans l'Essonne. «J'ai été choqué et blessé qu'on me fasse cette querelle puisqu'en tant que ministre je ne touche aucun traitement avant juillet», a dit le ministre, candidat à sa succession dans la première circonscription de l'Essonne.

Francis Chouat a succédé à Manuel Valls à la mairie d'Evry le 3 juin, lors d'un conseil municipal extraordinaire. Il s'est ainsi plié à la règle de non-cumul des mandats édict...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4261473 le samedi 9 juin 2012 à 10:40

    Normal c'est indecent que un parti donneur de leçons. Faites comme je dis mais pas comme je fais. Il aura fallu que la presse s'en inquiète pour qu'une décision soit prise. L'exemplarité dans toute sa splendeur. C'est nul Mr Valls