Manuel Valls qualifié de petit monsieur par Laurent Wauquiez

le
26
MANUEL VALLS QUALIFIÉ DE PETIT MONSIEUR PAR LAURENT WAUQUIEZ
MANUEL VALLS QUALIFIÉ DE PETIT MONSIEUR PAR LAURENT WAUQUIEZ

PARIS (Reuters) - Manuel Valls, accusé de propos jugés insultants contre un député de l'opposition, est "un petit monsieur qui fait des petites polémiques", a déclaré mercredi le député UMP Laurent Wauquiez.

Le groupe UMP de l'Assemblée nationale a menacé mardi de boycotter la séance de questions au gouvernement de mercredi faute d'excuses du ministre de l'Intérieur, qui a renvoyé le député UMP Claude Goasguen à son passé de membre présumé d'un mouvement d'extrême droite.

"Pour moi, Manuel Valls est une déception, c'était quelqu'un pour lequel j'avais une certaine estime, je pensais que c'était un grand républicain, je trouve que c'est un petit monsieur qui fait des petites polémiques", a déclaré mardi Laurent Wauquiez sur France 2.

"Son énergie, il devrait la mettre dans la défense de la sécurité des Français", a-t-il ajouté.

Pour le sénateur UMP Jean-Pierre Raffarin, les propos du ministre de l'Intérieur sont le signe qu'il y a "de la nervosité dans l'air".

"Aller chercher ce type d'argument, ça veut dire qu'on n'en a pas d'autre et c'est bien faible, ce gouvernement est faible, il est à bout de souffle", a-t-il dit sur France Inter.

"Je crois que par cette brutalité, (Manuel Valls) a raté la marche de Matignon", a-t-il ajouté.

Christian Jacob, le "patron" des députés UMP, a accusé le ministre de l'Intérieur d'avoir "proféré des insultes inacceptables à l'égard des députés UMP".

Claude Goasguen a pour sa part démenti avoir été membre dans les années 1960-70 du mouvement d'extrême droite Occident. Il a précisé avoir appartenu à l'association Corpo de la faculté parisienne d'Assas et avoir été un partisan de l'Algérie française.

(Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fgino le mercredi 26 fév 2014 à 14:56

    agité du bocal !!

  • gnapi le mercredi 26 fév 2014 à 11:56

    Tout cela vient d'une clique de petits chefs, déconnectés des réalités et véritables cuistres ayant une vision de l'Histoire étriquée et qui se borne à Blum et Jaurès. Au mieux.

  • gnapi le mercredi 26 fév 2014 à 11:55

    Il est frappant que quelqu'un ayant déclaré son allégeance à Israël oubli le rôle des extrêmisme dans l'entente sur le démantélement de la Pologne dans les années 30 ou leur collusion d'intérêt avant 1942. Tout extrêmisme n'est pas bon. Fusse-t-il de gauche.

  • gnapi le mercredi 26 fév 2014 à 11:53

    En outre la différence de traitement de manifestations suivant qu'elle concerne des nationalistes corses, des antifas, des supporters de club de foot ou des anti-hollande ou anti-adoption gay n'honore pas la démocratie.

  • gnapi le mercredi 26 fév 2014 à 11:51

    Nombre de politiques préfèrent réduire les libertés au nom du libertarisme en oubliant que socialisme n'est pas toujours sinonyme de démocratie (cf. ce qu'est devenu le parti national socialiste en Allemagne) et que les extrêmmismes n'en sont pas moins totalitaire pour être de gauche (cf. Staline, Mao et autres régimes apparentés).

  • M7097610 le mercredi 26 fév 2014 à 11:47

    Vals paie sa chasse au Dieudo...car il est "indissolublement lié à Israël". Conclusion, il se rend compte que les jeunes et les banlieues ne voteront pas socialo aux municipales et encore moins pour lui à Evry

  • M3435004 le mercredi 26 fév 2014 à 11:38

    VAL SS

  • M3435004 le mercredi 26 fév 2014 à 11:32

    rene1596 Valls paye pour l'extrême gauche !!! ??? Valls minimise la violence extrême d'une gauche qu'il ne condamne pas vraiment en accusant simultanément la droite des pires intentions qu'elle n'a pas. Valls ment en permanence et roule, sinon pour, du moins AVEC l'extrême gauche.

  • ppetitj le mercredi 26 fév 2014 à 11:10

    Il n'allait pas arrêter ses électeurs....A quand une dissolution des ces groupuscules d'extrême gauche ? Ou 2 poids 2 mesures....

  • deligne le mercredi 26 fév 2014 à 11:09

    Mais est-on vraiment dans un réel pays démocratique ou sur un réel continent démocratique ? Lorsqu'un pays vote et que les résultats ne conviennent pas à la France ou à l'Europe tout de suite on brandit la menace de sanctions. Est-ce une attitude démocratique ? Souvenez vous de ce qui s'est passé en 2002 en France, y a t il eu respect du choix des français qui ont voté pour le FN ? Et bien non ? La démocratie en France c'est voter pour PS ou UMP, pas autre chose