Manuel Valls peaufine à Pékin son image d'homme d'Etat

le
0
Manuel Valls peaufine à Pékin son image d'homme d'Etat
Manuel Valls peaufine à Pékin son image d'homme d'Etat

Son premier voyage de grand. Ce jeudi matin, Manuel Valls atterrit à Pékin pour une visite officielle de trois jours en Chine. C'est le déplacement le plus important, et le plus long, depuis qu'il a été nommé à Matignon il y a neuf mois. Pour l'occasion, Valls a droit de voyager à bord de l'avion présidentiel.

Ses conseillers pavoisent en dévoilant son programme. , se vantent-ils. Le Premier ministre rencontrera son homologue chinois Li Keqiang et surtout le président Xi Jinping. Valls, qui n'est venu qu'une fois en Chine en 2010 en tant que député-maire d'Evry (Essonne), veut établir des relations personnelles avec eux. Une façon pour lui de construire son image d'homme d'Etat.

, assure un proche. Mais pour l'instant, la visite passe pourtant quasi inaperçue dans les médias. , lâche un restaurateur de Pékin.

Ode aux entreprises

Même si la coupure volontaire d'électricité (par la CGT) lors du meeting dans le Doubs mardi soir a passablement agacé le Premier ministre, il arrive ici regonflé par d'excellents sondages. Après la bonne gestion par l'exécutif de la séquence des attentats à Paris, Valls est désormais crédité de 53% d'opinions favorables selon une enquête Ifop (+18 points par rapport à décembre).

Jean-Marc Ayrault était, lui, venu en Chine en décembre 2013, fragilisé par les rumeurs récurrentes sur son départ de Matignon qu'il quittera finalement quatre mois après...

, selon ses proches sur la question de son maintien à la tête du gouvernement, Valls parlera avec les autorités chinoises de la lutte contre le terrorisme, de la conférence Climat qui doit se tenir à Paris à la fin de l'année, mais surtout d'économie. Comme lors de ses déplacements européens, il fera son ode aux entreprises. Alors ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant