Manuel Valls monte au front pour défendre le « hollandisme »

le
2
Le ministre de l'Intérieur prendra la parole samedi dans le Gard pour « défendre les réformes » entreprises depuis le début du quinquennat.

Les sondages sont mauvais pour François Hollande. Aux antipodes de ceux du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui reste la personnalité politique préférée des Français. Et c'est lui, le poids lourd du gouvernement, «le vice-président» comme certains l'appellent, qui va monter en première ligne ce samedi pour défendre le hollandisme. À la veille de l'entretien télévisé du président de la République. Le ministre veut, assure un proche, «profiter de l'été pour donner la matière à ceux qui en ont besoin, notamment les Français qui doutent».

L'opération a lieu dans un vaste domaine de Camargue, dans les terres du Front national, autour d'un banquet républicain. Les soutiens du ministre et quelque «200 militants et sympathisants» sont attendus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le samedi 13 juil 2013 à 11:01

    Valls est un c o n. Comme les autres.

  • laeti453 le samedi 13 juil 2013 à 09:38

    Et pendant ce temps la, en France et au 21 eme siecle, il faut aller dans un commissariat en cas de besoin de medicaments d urgence la nuit car il n y a plus de pharmacies de nuit ouvertes par crainte d' attaques.....Lmais oui, bravo, les reformes et tout ça......Amusez vous bien , messieurs qu' on nomme grands, profitez, la roche Tarpeinne est pres du Capitole.....