Manuel Valls : « Le terrorisme fait partie de notre quotidien pour longtemps »

le
0
« Soyons clairs : nous avons changé d'époque », prévient Manuel Valls dans le Journal du dimanche.
« Soyons clairs : nous avons changé d'époque », prévient Manuel Valls dans le Journal du dimanche.

Dans le « Journal du dimanche », le premier ministre critique « une trumpisation des esprits » et la remise en cause de l’Etat de droit au nom de la lutte contre le terrorisme.

Dans un entretien accordé au Journal du dimanche daté du 17 juillet, Manuel Valls prévient que « la menace terroriste est désormais une question centrale, durable » et que « d’autres vies seront fauchées ». Le premier ministre ajoute qu’ « on pourrait refuser de voir la réalité en face, oublier, passer à autre chose, mais je dois la vérité aux Français : le terrorisme fait partie de notre quotidien pour longtemps ».

Face à cette menace, Manuel Valls regrette ce qu’il perçoit comme une surenchère sur la question sécuritaire. « Je vois bien, aussi, dans l’escalade des propositions, monter la tentation de remettre en cause l’Etat de droit », dit-il. « L’autorité est pour moi une valeur essentielle. Mais remettre en cause l’Etat de droit, remettre en cause nos valeurs serait le plus grand renoncement », s’inquiète le premier ministre.

Le chef du gouvernement fait notamment allusion aux propositions polémiques de Donald Trump, le candidat républicain à l’élection présidentielle américaine qui préconise un strict contrôle des musulmans voulant entrer aux Etats-Unis. « La réponse à l’État islamique ne peut pas être la “trumpisation” des esprits », prévient-il.

« Le risque zéro n’existe pas » A propos de l’attentat de Nice, Manuel Valls confirme les propos de Bernard Cazeneuve qui a évoqué une « radicalisation rapide » de Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Il nie par ailleurs toute « divergence » avec son ministre de l’intérieur sur le caractère jihadiste de l’attaque. A l’inverse de Be...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant