Manuel Valls, le choix de la réforme ?

le
9
Manuel Valls devra composer avec les partenaires sociaux pour faire avancer ses chantiers.
Manuel Valls devra composer avec les partenaires sociaux pour faire avancer ses chantiers.

"Je m'étais imposé un devoir de réserve après ma sortie du gouvernement jusqu'en septembre, mais, là, franchement, je m'interroge... Comment le relèvement des seuils sociaux va-t-il améliorer la compétitivité de l'économie et l'assouplissement du Code du travail, remplir le carnet de commandes insuffisant et incertain des entreprises ?" En trois tweets, François Lamy - un proche de Martine Aubry qui fut ministre délégué chargé de la Ville dans le gouvernement Ayrault - dézingue les pistes tracées mercredi par Manuel Valls dans une interview aux Échos, à quelques jours de l'ouverture de la grande conférence sociale. À la demande insistante du patronat, le Premier ministre a également annoncé un report partiel de la mise en place du compte personnel de pénibilité prévu par la réforme des retraites.

Autant de décisions qu'avale difficilement la gauche de sa majorité. Dans un communiqué publié mercredi, la motion Maintenant la gauche a fait part de sa "stupéfaction" et a dénoncé carrément "la fin d'une illusion qui n'a jamais été sociale-démocrate".

Stimuler la croissance

Si le Premier ministre et son gouvernement ont ensuite donné des gages en annonçant un doublement des points acquis au titre de la pénibilité à partir de 58,5 ans, et non plus à partir de 59,5 ans, ainsi que le conditionnement de la poursuite des baisses de charges et de la fiscalité des entreprises au respect des contreparties en négociation, le fait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal le samedi 5 juil 2014 à 14:04

    Un remake du naufrage du Titanic sauf que ce sont le capitaine et son équipage de bras cassés qui détruisent jour après jour ce qui reste de la coque. (...quoique coquille est plus adapté)

  • fbordach le samedi 5 juil 2014 à 13:58

    Bienvenue au Kolkhoze! De toute manière, le moment ou ils n'auront plus le choix, arrive à grand pas. Il va falloir réformer ou exploser définitivement en vol. la deuxième solution m'irait bien, plus de socialopithèques au pouvoir pendant au moins 20 ans...

  • nayara10 le samedi 5 juil 2014 à 13:44

    Tu es le BOUFFON de la ROYAL.Il est malin GrasDOUX...

  • fgino le samedi 5 juil 2014 à 12:29

    reforme socialiste ? reforme Shadock !! ils pompaient et ils pompaient !!!

  • M5124785 le samedi 5 juil 2014 à 12:26

    Dehors et vite, Réforme ne signifie pas progrès surtout avec le PS, c'est pire qu'avec l'UMP. La méthode grecque est employée avec zèle.

  • M5124785 le samedi 5 juil 2014 à 00:56

    reformer ne signifie pas progrès surtout avec le ps...

  • birmon le samedi 5 juil 2014 à 00:06

    Pour l'instant, j'attends toujours que M.Valls prouve sa volonté de réforme. Du discours à l'acte il y a un seuil qu'il n'a pas franchi. Je doute de plus en plus qu'il y parvienne. La gauche aura gagné un été de répit mais la France perd encore du terrain et du temps. Le réveil sera d'autant plus dur.

  • denisam1 le vendredi 4 juil 2014 à 19:01

    les gui- gnols dézinguent la FRANCE !!!! beaucoup de FRANCAIS sont des gui-gnols donc NORMAL 1er et sa bande font le ""boulot ""

  • villanti le vendredi 4 juil 2014 à 18:52

    ça y'est les gui-gnols se dezinguent entre eux LOL