Manuel Valls : « L'heure n'est plus à changer la vie »

le
0

Se considérant comme un « outsider » dans les primaires socialistes, Manuel Valls estime toujours être en position de créer la surprise. Il se veut surtout le champion de la sécurité.

Que vous inspirent les révélations sur des dons d'argent dont aurait bénéficié Nicolas Sarkozy de la part de Liliane Bettencourt?

MANUEL VALLS. Je suis inquiet d'une campagne présidentielle qui serait dominée par des affaires. Avec ces révélations et ces rumeurs, le fossé entre les Français -- qui subissent de plein fouet la crise -- et les responsables publics ne cessera de grandir. Qui en sortira vainqueur? Le « qu'ils s'en aillent tous » ou le « tous pourris ». Bref, le populisme qui gagne du terrain partout en Europe. La présidentielle ne peut pas être une campagne de boules puantes. Cela étant, à travers la nouvelle affaire des écoutes remettant en cause la liberté de la presse, le pouvoir a violé la loi. Et parce que la République est abîmée, il faut que la justice aille jusqu'au bout de la vérité.

Le PS fait-il reculer le sentiment du « tous pourris » en gardant Jean-Noël Guérini dans ses rangs?

Alors, soyons clairs : si Jean-Noël Guérini est mis en examen pour « association de malfaiteurs », il est évident que, pour lui-même et pour l'institution qu'il dirige, il ne peut rester à la tête du conseil général des Bouches-du-Rhône. Il devra aussi se mettre en retrait de ses responsabilités du Parti socialiste.

Martine Aubry et Arnaud Montebourg ont-ils eu raison de prendre leurs distances avec Dominique Strauss-Kahn?

Mais la justice américaine a tranché! Dominique Strauss-Kahn sort progressivement d'un enfer. Il a tout perdu : son poste au FMI, sa candidature à l'élection présidentielle, son honneur. Il a fait plus de unes de journaux que la mort de Ben Laden! Il a payé très cher pour ce qui apparaît, certes, comme une erreur, mais pas un crime.

Il reste fréquentable?

Evidemment! ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant