Manuel Valls : «Je suis de gauche, et fier de l'être»

le
0
Le ministre de l'Intérieur a tenté de désamorcer la polémique engagée avec Christiane Taubira, tout en réaffirmant son combat en faveur de «l'ordre républicain».

De notre envoyé spécial à La Rochelle

Calmer le jeu, apaiser les tensions, tout en réaffirmant sa ligne politique. Tel étaient les objectifs de Manuel Valls, qui s'est exprimé à la mi-journée à la tribune de l'université d'été du PS. Avant toute chose, le ministre de l'Intérieur a voulu désamorcer la polémique engagée avec la garde des Sceaux sur la réforme pénale. «D'aucuns se délecteraient de voir la Justice et l'Intérieur s'écharper. Christiane Taubira est une amie, une ministre dont chacun connaît les qualités. Depuis un an, nous travaillons ensemble. La Justice et l'Intérieur représentent l'autorité, une valeur qui a trop d'importance pour être sacrifiée sur l'autel des égos», a-t-il affirmé.

Le bouillant ministre de l'Intérieur a voulu également rassurer son camp après ses ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant