Manuel Valls invité par les magistrats

le
0
Lors du congrès annuel de l'USM, vendredi, le ministre de l'Intérieur a promis des moyens plus importants pour les services d'enquêtes spécialisés.

Lorsque les magistrats ont entendu, au printemps dernier, Manuels Valls célébrer la force des décisions de justice, ils n'en ont pas cru leurs oreilles. C'est ainsi que, pour la première fois, un ministre de l'Intérieur était vendredi l'invité du congrès annuel de l'USM (Union syndicale des magistrats, majoritaire) à Colmar (Haut-Rhin). Manuels Valls a même précédé Christiane Taubira devant la salle au micro - mais cela «simplement en raison de son rang inférieur dans le protocole gouvernemental», explique un organisateur du congrès.

Depuis près de deux ans, le syndicat majoritaire des magistrats et une partie des syndicats de policiers se sont associés au sein de groupes de réflexion «police-justice»: les deux professions ont initialement amorcé le dialogue dans l'idée de peser sur la réforme de la procédure pénale qui avait été annoncée par le précédent gouvernement.

Le ministre de l'Intérieur a su prononcer les mots qui plaisent à son nouveau public,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant