Manuel Valls : il pleure à l'opéra et flirte sur les Rolling Stones

le
0
Le Premier ministre Manuel Valls a voulu fendre l'armure et s'est prêté aux confessions sur RTL.
Le Premier ministre Manuel Valls a voulu fendre l'armure et s'est prêté aux confessions sur RTL.

Loin de la polémique sur le burkini, Manuel Valls a voulu fendre l'armure et s'est prêté aux confessions. Invité de l'émission Questions de confiance

sur RTL (où NKM avait provoqué le buzz avec le « Ricard et le pétard ») le Premier ministre a peint un tableau de lui que l'on ne connaissait pas. Moins sombre et ombrageux. Lui que l'on présente comme autoritaire et énervé, est en fait fleur bleue. « Il m'arrive de pleurer. J'ai pleuré en pensant à Michel Rocard. J'ai pleuré encore à l'Opéra de Paris il y a quelques semaines avec une belle Traviata. Un tableau me remplit d'émotions, mais c'est ma vie, c'est mon père, c'est mon enfance, c'est un apprentissage de cette sensibilité. Je suis aussi fleur bleue. Un film d'amour ça peut me faire pleurer », explique Manuel Valls alors que la musique de Titanic retentit !

Pas un habitué de télé-réalité

Autre confession : le Premier ministre avoue que la chanson liée à son premier flirt est « Angie » des Rolling Stones. « À chaque fois que je vais voir les Stones quand ils viennent sur Paris et qu'ils rejouent Angie, ça éveille et ça réveille ces souvenirs », signale Valls. Homme de communication et enfant de la télé, Manuel Valls a regardé Loft Story, « par curiosité ». « Je me rappelle avoir eu une discussion avec des Évryens, quand j'étais maire-député déjà,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant