Manuel Valls défend la hiérarchie policière

le
0
Pascal Lalle, ancien directeur central de la sécurité publique, mise en cause par Le Point , trouve des soutiens à tous les échelons de la «grande maison».

Éclaboussée par le scandale de la trentaine de policiers ripoux de la brigade anticriminalité (BAC) nord qui ont érigé les vols et les extorsions en système, la police marseillaise est en proie à une polémique dont elle aurait volontiers fait l'économie. La grenade a été dégoupillée dès jeudi soir sur le site Internet du Point, qui soutient que les autorités policières des Bouches-du-Rhône avaient connaissance des dérives de la BAC depuis au moins 2009. Les affaires auraient été classées, selon l'hebdomadaire, qui met en cause Pascal Lalle, alors directeur départemental de la sécurité publique et nommé, en juillet dernier directeur central de la sécurité publique.

Volant au secours de la hiérarchie policière phocéenne, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a tenu vendredi à «mettre en garde contre les rumeurs, les informations, les mauvais coups qui consistent à tout salir pour déstabiliser». Avec force, le premier flic de France a défendu l'honn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant