Manuel Valls défend au Vatican le mariage homosexuel

le
1

PARIS (Reuters) - Le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, a défendu samedi au Vatican le projet de légalisation du mariage entre personnes de même sexe, rapporte dimanche l'agence de presse catholique I.media.

Il a précisé qu'un débat aurait lieu sur les modalités de sa mise en oeuvre mais a rappelé la détermination de son gouvernement à faire adopter cette loi, ajoute l'agence de presse spécialisée sur le Vatican.

Manuel Valls, venu participer à la canonisation du jésuite français Jacques Berthieu, a dit aux journalistes que sa visite était le signe du "très grand respect" du président François Hollande et du Premier ministre Jean-Marc Ayrault pour "le Saint-Siège et le pape".

Il a confié avoir expliqué au chef de la diplomatie vaticane, Mgr Dominique Mamberti, que le mariage entre personnes de même sexe était "un engagement du président de la République".

Si le projet de loi sera présenté par le Conseil des ministres fin octobre ou début novembre, Manuel Valls a semblé exclure "un débat de principe" sur le bien-fondé de la loi mais a reconnu la nécessité d'un "débat sur sa mise en oeuvre et ses conséquences concrètes, administratives et d'ordre civil qui interrogent la conscience", souligne I.media.

"Un débat aura lieu", a encore affirmé le ministre de l'Intérieur à propos du mariage homosexuel et de l'adoption par les couples homosexuels, ajoutant qu'il était "logique et légitime que l'Eglise expose pleinement son point de vue comme tous les autres acteurs de la société civile, qu'ils soient favorables ou opposés à ce mariage".

Manuel Valls s'est cependant dit opposé à un référendum, soutenant que "le mariage pour tous" entrait dans les "grands choix" que doit affronter un Parlement comme, par le passé, la peine de mort ou l'avortement.

Le projet de loi qui doit être présenté en conseil des ministres mobilise contre lui presque toute la droite ainsi que l'Eglise catholique et ne satisfait pas pleinement la communauté homosexuelle, qui dénonce un texte a minima.

Malgré les oppositions, le principe du mariage homosexuel recueille une approbation assez nette au sein de l'opinion, 61% des Français s'y déclarant favorables, selon un récent sondage Ifop pour Le Figaro.

Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5850553 le dimanche 21 oct 2012 à 17:42

    Comment sont faits les sondages en France?????????et puis c'est incontournable,vital,indispensable de se préoccuper du mariage homosexuel!!!!Au fait !!je vais me marier avec mon chat!!!vous n'y voyez pas d'inconvéniants j'espère!!!vu qu'on ne pourra pas se reproduire!!!!..........................