Manuel Valls conserve un niveau élevé de popularité

le
1
MANUEL VALLS CONSERVE UNE COTE DE POPULARITÉ ÉLEVÉE
MANUEL VALLS CONSERVE UNE COTE DE POPULARITÉ ÉLEVÉE

PARIS (Reuters) - Manuel Valls garde un niveau élevé de popularité un mois après sa nomination au poste de Premier ministre, malgré des décisions contestées par l'aile gauche de sa majorité, dont un plan de 50 milliards d'euros de réduction des dépenses publiques, selon un sondage BVA publié par Le Parisien dimanche.

Sur 1.102 personnes interrogées mardi et mercredi, 60% disent avoir une bonne opinion de lui, contre 39% d'un avis contraire. Elles sont même 64% à le juger bon Premier ministre, 65% à considérer qu'il a été un bon ministre de l'Intérieur et 51% qu'il ferait un bon président de la République.

Cette popularité dépasse les traditionnels clivages gauche-droite. Si 76% des sympathisants de gauche le jugent bon Premier ministre, c'est aussi le cas de 51% des sympathisants de droite (50% pour l'UMP) et, au centre, de 87% de ceux du Modem et de 71% de ceux de l'Union des démocrates et indépendants (UDI).

Le Premier ministre est jugé "ni trop ni pas assez à gauche" par 53% des sondés, bien que 72% des personnes interrogées lui reconnaissent des "convictions profondes".

Seul le maire UMP de Bordeaux et ancien Premier ministre Alain Juppé le devance au palmarès des personnalités politiques avec 69% de bonnes opinions.

Manuel Valls devance le ministre socialiste de l'Economie, Arnaud Montebourg (51%), l'ancien président UMP Nicolas Sarkozy (45%), la présidente du Front national, Marine Le Pen (34%) et, surtout, l'actuel chef de l'Etat, François Hollande (27%).

Mais quand il est comparé à ces personnalités prises une à une, il est préféré à chacune d'elle - il obtient 76% d'opinions favorables contre 14% pour son prédécesseur, Jean-Marc Ayrault, 73% contre 16% face à François Hollande, 52% contre 42% face à Nicolas Sarkozy et 48% contre 45% face à Alain Juppé.

Le Premier ministre est cependant un peu moins populaire que dans un sondage de l'Ifop effectué les 11 et 12 avril, qui le créditait de 65% d'opinions favorables.

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dsta le dimanche 4 mai 2014 à 09:57

    Oui mais, çà ne va pas durer, car quant on ne sait pas bien s'entourer, les problèmes arrivent, vite, en rafales! ...et avec des Harem Désir, Montebourde, Eckert,...on ne peut pas dire que ce sont eux qui vont lui faciliter , la tache , alors à bientôt pour le toboggan,...!