Manuel Valls condamne la profanation de tombes chrétiennes

le
0

PARIS (Reuters) - Manuel Valls a exprimé mardi son indignation après la profanation de tombes chrétiennes dans un cimetière de Meurthe-et-Moselle, la cinquième profanation de cimetière dans le département depuis le début de l'année.

Le Premier ministre appelle à des sanctions fortes.

"Indignation face à la profanation de tombes chrétiennes en Meurthe-et-Moselle", a écrit Manuel Valls sur son compte Twitter. "Ces actes devront être sanctionnés durement."

La profanation d'une quarantaine de tombes chrétiennes du cimetière de la commune de Labry a été constatée lundi après-midi par les policiers de Conflans-en-Jarnisy, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur.

"Des crucifix ont été retournés ou brisés, et une plaque funéraire dégradée", précise le ministère. "Il s’agit de la cinquième profanation de cimetière dans le département depuis le début de l'année."

(Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant