Manuel Valls condamne l'agression d'étudiants chinois en Gironde

le
4
MANUEL VALLS CONDAMNE L'AGRESSION D'ÉTUDIANTS CHINOIS EN GIRONDE
MANUEL VALLS CONDAMNE L'AGRESSION D'ÉTUDIANTS CHINOIS EN GIRONDE

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a condamné samedi l'agression "xénophobe" de six étudiants chinois en oenologie, pris à partie à Hostens (Gironde) dans la nuit de vendredi à samedi.

Deux agresseurs présumés ont été interpellés et placés en garde à vue. Une étudiante, blessée au visage, a été hospitalisée au CHU de Bordeaux.

"Alors qu'ils se trouvaient à leur domicile, ces étudiants ont été violemment pris à partie par trois habitants de la commune, visiblement en état d'ébriété et connus des services de gendarmerie", indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

"Au cours de cette agression, une étudiante d'une vingtaine d'années a été sérieusement blessée au visage par le jet d'une bouteille en verre", ajoute-t-il.

Les six étudiants chinois en oenologie sont arrivés en France il y a deux mois pour suivre une scolarité d'un an.

Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le samedi 15 juin 2013 à 22:07

    encore des agresseurs connus des services de police !et on leur fait quoi , tire les oreilles ? meme pas defois qu il déposent plainte,, pauvre étudiants eux on une belle opinion de la France ,monde dingues situation que nos elus tordus on bien engendré avec leur laxisme,,, faut etre voyou pour etre consideré maintenant !

  • M5062559 le samedi 15 juin 2013 à 20:07

    Le racisme anti chinois est attisé entre autres par Montebourg l'attardé mental, Marine Le PEN la SS sourire et autres Mélanchon dit petit Mao.

  • M5062559 le samedi 15 juin 2013 à 20:02

    tes amis socialos alliés des crétinos staliniens ne cessent de crier contre la mondialisation et les chinois meilleurs éleves de la mondialisation. Ne nous étonnons pas que quelques attardés de villages reculés de France en état d'ébriété s'en prenn et à eux. Il faut savoir que dans les villages reculés certains refusent tout changement et font la guerre des villages.

  • LeRaleur le samedi 15 juin 2013 à 19:56

    Le contraire aurait été plus drôle, hein manu ?