Manuel Valls concède une "erreur" sur les impôts depuis 2012

le
68
VALLS DIT QUE LA GAUCHE A FAIT DES ERREURS SUR LES IMPÔTS
VALLS DIT QUE LA GAUCHE A FAIT DES ERREURS SUR LES IMPÔTS

PARIS (Reuters) - La gauche a fait l'erreur de ne pas avoir agi plus vite sur les impôts, a estimé mardi Manuel Valls, jugeant que plusieurs années de hausses des prélèvements obligatoires avaient "étouffé" l'économie et généré de "la colère".

Le Premier ministre a plusieurs fois évoqué depuis son arrivée à Matignon il y a un an une hausse de la fiscalité de 60 milliards d'euros depuis 2011 -- 30 milliards décidés avant l'élection de François Hollande en 2012 et 30 milliards ensuite.

Depuis début 2014, le gouvernement mise sur des baisses des charges des entreprises dans le cadre du pacte de responsabilité pour doper leur compétitivité et a commencé à réduire les impôts directs de certains ménages avec la suppression, cette année, de la première tranche d'imposition sur le revenu.

Manuel Valls, dont le gouvernement exclut tout nouveau prélèvement pour satisfaire aux règles européennes de maîtrise des déficits, a concédé mardi que la gauche n'avait pas pris en compte assez vite cette problématique.

"La plus grosse erreur, c'est peut-être de ne pas avoir intégré encore plus rapidement, mais notamment depuis trois ans, la question de l'impôt", a-t-il dit sur RMC et BFM TV.

"Je pense que la hausse cumulée des impôts depuis des années, et la droite y a pris une part très importante, a créé un effet de ras-le-bol qui a étouffé l'économie française pour les entreprises, et qui a mis très en colère les Français", a-t-il ajouté.

"C'est pour ça que nous sommes en train de corriger cette erreur", a encore dit le Premier ministre, évoquant à la fois le pacte de responsabilité et la mesure de baisse de l'impôt sur le revenu cette année qui doit concerner neuf millions de ménages.

(Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • scheyde1 le vendredi 10 avr 2015 à 10:26

    Et je ne parle pas de la tranche d'impôt à 75 % qui est d'une hérésie spectaculaire. Nous avons été avec cette la risée du monde entier.

  • scheyde1 le vendredi 10 avr 2015 à 10:22

    Les impôts des travailleurs indépendants s'ajustent naturellement. Si vous augmentez le taux d'impôt de 10 %, les travailleurs déclareront 10 % en moins de revenus. La devise "l'impôt tue l'impôt" a été démontrée moult fois. Imaginez ce que font les auto entrepreneurs ?

  • gnapi le mercredi 1 avr 2015 à 11:05

    La hausse fut généralisée - même pour les TPE ou ceux payés au smic. Mais les baisses et autres allègements seront ciblés. Comme le CICE qui profite surtout à la SNCF ou à La Poste ... à part ça c'est bon pour l'économie.

  • gnapi le mercredi 1 avr 2015 à 10:56

    En 2015 il s'aperçoit d'une erreur, répétée en amplifiée, depuis 2012. Mieux vaut tard que jamais, cependant cela donne la mesure de la vivacité, capacité de réaction et lucidité de ceux qui nous gouvernent ... et du législateur fiscal - à savoir nos couteux députés.

  • nayara10 le mercredi 1 avr 2015 à 09:30

    Ce n'est pas pour autant que les impôts baisseront.Celà sera une promesse électorale pour la campagne du Président..

  • MAUMIC le mercredi 1 avr 2015 à 09:30

    C'est facile de constater les erreurs des autres. Mais beaucoup plus difficile de prendre les bonnes mesures qui remettraient la France sur les rails

  • b.renie le mercredi 1 avr 2015 à 06:34

    baisses d'impôts qui ne concerne que la partie des contribuables qui sont les électeurs du PS et représentent pas grand chose en terme de pourcentage de l"impôt sur le revenu. Les classes moyennes (les grosses sont au chaud dans les paradis fiscaux) continuent de supporter la quasi totalité de l'imposition et donc payer la politique clientéliste du PS

  • M7403983 le mardi 31 mar 2015 à 21:40

    Valls raconte ce qui lui plait. Le factuel est que le Français "milieu de gamme" paie un max, à moins qu'il ne passe son temps à chercher les bons plans et à faire visite chez son Percepteur, et encore, pour gagner quelques centaines d'euros ....

  • knbskin le mardi 31 mar 2015 à 18:52

    Le sujet n'est pas "les impôts", le VRAI sujet, c'est la dépense de l'Etat, responsable de la dette ET des impôts dont il ne pipe mot ! :(

  • kejocol le mardi 31 mar 2015 à 18:44

    c aussi pour ca que les Francais veulent changer de gouvt, mais pas forcement pour la droite que nous avons deja testee. cette situation favorise le FN et la gauche comme la droite sont la cause. ces politiques se protegent alors on ne croit plus ni dans la gauche ni dans la droite, surtout pas Sarko. il est autant grille que NEU NEU et valse.