Manuel Valls appelle à réformer en profondeur le droit d'asile

le
5
MANUEL VALLS POUR UNE RÉFORME DU DROIT D'ASILE
MANUEL VALLS POUR UNE RÉFORME DU DROIT D'ASILE

PARIS (Reuters) - Les délais d'instruction et les procédures régissant en France le droit d'asile, aujourd'hui largement utilisé à des fins d'immigration, doivent être profondément réformés, a déclaré jeudi le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

Le ministre devait recevoir ce jeudi un rapport parlementaire sur ce sujet, en vue d'une réforme de ce droit qui porte sur plus de 60.000 demandes par an.

"Nous voyons bien que l'asile aujourd'hui est en train d'exploser parce qu'il est utilisé à des fins d'immigration. Pour le sauver, il faut le réformer", a-t-il dit sur France Inter.

Depuis 2007, le nombre de demandes d'asile a augmenté de 70%, a-t-il souligné, précisant que d'autres pays comme l'Allemagne faisaient eux aussi face à la même inflation.

Le ministre a souligné le devoir de la France, rappelant qu'elle a accueilli des milliers de réfugiés syriens depuis le début du conflit dans ce pays et qu'elle en accueillera à nouveau plusieurs centaines dans les prochaines semaines.

Manuel Valls veut réduire de 16 à 9 mois le délai d'instruction des demandes d'asile, mieux organiser les procédures et les hébergements sur le territoire, mentionnant des régions "complètement saturées" comme l'Ile-de-France mais aussi la Lorraine, l'Alsace et le Rhône-Alpes.

"Le droit d'asile est un droit trop important pour qu'il soit jeté en pâture dans des petites querelles politiques", a-t-il ajouté, précisant que l'ensemble des groupes politiques de l'Assemblée nationale et du Sénat seraient consultés à ce sujet.

Marion Douet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8743521 le jeudi 28 nov 2013 à 11:14

    Tout a fait d'accord avec knbskin...d'autant plus que chaque euro investi dans les pays d'émigration entraine certainement 5 à 10 fois plus de prospérité que le même euro distribué dans nos sociétés développées.

  • knbskin le jeudi 28 nov 2013 à 11:01

    Cela ferait des économies, et on pourrait investir ces sommes dans les pays générateurs de "réfugiés", à partir du moment où ils deviennent politiquement stables. La vraie solution à tous ces problèmes n'est en effet pas d'accueillir l'Afrique et l'Afghanistan en Europe, mais de développer sur place ces pays, pour que leurs habitants y aient un avenir. Pour cela, il faut y INVESTIR ...

  • knbskin le jeudi 28 nov 2013 à 10:58

    Le droit d'asile est une vieille création de ... l'Ancien Testament ! Justifié il y a 2 500 ans, il n'a tout simplement plus aucun sens aujourd'hui, puisque l'ONU est en charge des réfugiés dans le monde, et a des financements destinés à ce seul usage. Donc, c'est simple : on SUPPRIME le "droit d'asile", et on laisse l'ONU s'occuper des réfugiés ou prétendus tels.

  • M2280901 le jeudi 28 nov 2013 à 10:56

    oui zéro immigration

  • KAFKA016 le jeudi 28 nov 2013 à 10:53

    iL A RAISON IL FAUT ACCELERER LES ENTREES ET REGULARISATIONS DE PAUUVRES NON QUALIFIES EST POUSSER LES FRANCAIS QUI BOSSENT VERS L'EUROSTAR en UK!!!