Manuel Valls annonce un report partiel du compte anti-pénibilité

le
1
VALLS ANNONCE UN REPORT PARTIEL DU COMPTE ANTI-PÉNIBILITÉ
VALLS ANNONCE UN REPORT PARTIEL DU COMPTE ANTI-PÉNIBILITÉ

PARIS (Reuters) - Manuel Valls annonce dans une interview aux Echos un report partiel de l'application du compte personnel de prévention de la pénibilité, un geste à l'adresse du patronat qui menace de boycotter la conférence sociale de lundi et mardi prochains.

"Il y a en effet une focalisation sur ce sujet et je ne veux pas qu'il cristallise les tensions", explique le Premier ministre, dont l'interview est publiée mardi par le site internet du quotidien économique.

Il annonce qu'il va demander aux ministres du Travail et des Affaires sociales, François Rebsamen et Marisol Touraine, de reprendre les projets de décrets d'application "pour aller plus loin dans la simplification et la sécurisation du dispositif".

"L'année 2015 sera une année de montée en charge progressive : les facteurs de pénibilité les plus simples à mesurer seront pris en compte et moins d'un million de salariés seront concernés", précise le Premier ministre.

"Cela facilitera une mise en ?uvre plus souple dans des secteurs tels que le bâtiment. L'objectif est d'aboutir à une généralisation en 2016, dans les meilleures conditions", ajoute Manuel Valls.

Il annonce également que le gouvernement complètera la législation sur le temps partiel "afin d'écarter tout risque juridique quand des contrats de moins de 24 heures par semaine sont établis avec l'accord individuel du salarié".

L'entrée en vigueur ce 1er juillet de ce seuil de 24 heures pour les contrats de travail à temps partiel est un autre sujet de discorde avec les organisations patronales.

(Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le mardi 1 juil 2014 à 22:29

    obliger les employeurs à faire des contrats de 24 H ?? Seule conséquence , une hausse continue et rapide du chomage car les employeurs n'embaucheront personne .

Partenaires Taux