Manuel Neuer cuvée 2016, ça vaut quoi ?

le
0
Manuel Neuer cuvée 2016, ça vaut quoi ?
Manuel Neuer cuvée 2016, ça vaut quoi ?

Il y a deux ans, Manuel Neuer avait été cette machine froide et implacable qui avait déjà douché les espoirs des Bleus en quarts de finale de Coupe du monde. Depuis, l'emballement médiatique et populaire autour de lui est un peu retombé. Mais Neuer reste un ogre, et peut-être même plus qu'il y a deux ans.

Cela fait plus d'une heure et quart que les Français n'y arrivent pas. Depuis cette satanée tête de Mats Hummels à la–e minute, les Bleus se démènent pour reprendre la main sur ce quart de finale de Coupe du monde, en vain. Dans les arrêts de jeu de la deuxième mi-temps, les coéquipiers de Lloris ont déjà la main sur la poignée de la porte de sortie quand, soudain, Karim Benzema leur fait signe de ne pas faire un pas de plus. À la 94e minute, il vient de récupérer un ballon dans la surface allemande sur le côté gauche et se verrait bien offrir une prolongation à l'équipe de France. Seul face à Neuer, il tabasse le ballon du pied gauche à cinq mètres du but, sans succès. " Poteau ! Poteau... La transversale !!! " estime Christian Jeanpierre, persuadé que la balle a tapé un des montants. " Transversale, transversale ", lui indique Lizarazu, sûr de lui au point de répéter : " Karim Benzema qui trouve la transversale " quelques secondes plus tard, au moment du ralenti. Les images sont pourtant claires, Benzema n'a touché ni le poteau ni la transversale, mais la main de Manuel Neuer, irréel de sérénité sur cet arrêt, et qui avait juste levé le bras pour stopper le tir. Là où d'autres gardiens – sans compter ceux qui auraient pris le but – auraient rendu spectaculaire la parade en sautant, en surjouant la claquette, et en retombant à terre en se roulant, Neuer n'a pas bronché. Une simple main levée, sans bouger de ses appuis, qui voulait tout bonnement dire " nein ".

Youtube




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com