Manning, de "Collateral Murder" à la grâce d'Obama

le
0
Extrait de la vidéo Collateral Murder qui montre le massacre, par des hélicoptères américains, de civils en Irak, et de deux journalistes de l'agence Reuters. 
Extrait de la vidéo Collateral Murder qui montre le massacre, par des hélicoptères américains, de civils en Irak, et de deux journalistes de l'agence Reuters. 

Dix-huit mois après l'élection de Barack Obama, le 5 avril 2010, Collateral Murder, la vidéo montrant le massacre par des hélicoptères américains AH-64 Apache d'une vingtaine de civils irakiens, dont deux journalistes de Reuters, Saeed Chmagh et Namir Noor-Eldeen, dans les rues de la banlieue de Bagdad en juillet 2007 était rendue publique par WikiLeaks. Acte de naissance médiatique du site, ce film montrant la violence acharnée des équipages américains ? y compris contre des enfants ? a été transmis au site fondé en 2006 par Julian Assange par le soldat Chelsea Manning. Arrêtée quelques semaines plus tard, condamnée à 35 ans de détention, celle-ci sortira finalement de prison le 17 mai ? après sept années d'une dure détention, dont une bonne partie à l'isolement total et deux tentatives de suicide. « Je n'ai aucun problème à dire que la justice a été rendue », a déclaré Barack Obama lors de sa dernière conférence de presse à la Maison-Blanche en annonçant la commutation de sa peine. « Chelsea Manning a purgé une dure peine de prison, elle a été jugée [...], elle a admis sa responsabilité pour son crime, la peine qu'elle a reçue était très disproportionnée par rapport à celles d'autres lanceurs d'alerte. »

Collateral Murder avec ses rafales de canon de 30 mm qui pulvérisent les victimes et des dialogues terribles entre pilotes ? « Ah, regardez tous ces bâtards...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant