Manitou: un début d'année sans éclat.

le
0

(CercleFinance.com) - Le titre Manitou sous-performe le marché parisien et lâche 2,1% à 10h. Les investisseurs sanctionnent l'annonce d'un retrait de 3% du chiffre d'affaires du spécialiste de la manutention tout-terrain en rythme annuel au premier trimestre à 312 millions d'euros.

La vigueur de l'activité dans la branche 'Manutention et Nacelles', dont les revenus ont crû de 9% par rapport aux 3 premiers mois de 2014 à 217 millions d'euros, et la hausse de 2% du chiffre d'affaires généré par le segment 'Services et Solutions' à 54 millions n'ont pas permis de compenser le décrochage de 42% des ventes dans le pôle 'Compact Equipment Products' à 41 millions.

Pour autant, le carnet de commandes s'établissait à 347 millions d'euros à fin mars, en augmentation de 5% en glissement annuel et de 16% en séquentiel, et les prises de commandes ont grimpé de 9% au premier trimestre à 307 millions.

Le directeur général Michel Denis s'est employé à relativiser l'érosion de l'activité, assurant qu'elle n'est pas '(représentative) de la tendance d'amélioration de fond constatée dans les prises de commandes et le carnet de commandes'. 'L'Europe, qui représente les deux tiers de l'activité du groupe, se porte bien. Elle est désormais tirée par sa zone sud, dont la France stimulée de plus par les effets de la loi Macron. La zone 'Americas' a enregistré le recul le plus fort, conséquence de l'arrêt des loueurs américains depuis le troisième trimestre 2015, bien que ceux-ci soient récemment réapparus de façon modeste', a-t-il détaillé.

Manitou a enfin reconduit ses objectifs annuels. De fait, le groupe continue d'anticiper une hausse de 2% de ses revenus et une amélioration de son résultat opérationnel de l'ordre de 50 points de base.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant