Manitou sur la voie des 15% de croissance au 1er semestre

le
0

par Alice Cannet

PARIS (Reuters) - Manitou devrait atteindre au premier semestre son objectif de croissance de 15% du chiffre d'affaires grâce à un carnet de commandes étoffé, déclare le PDG du groupe spécialisé dans les chariots élévateurs, qui reste toutefois prudent sur le second semestre.

Le groupe, qui conçoit des engins destinés aux secteurs de la construction, de l'agriculture et de l'industrie, avait indiqué en octobre qu'il tablait sur une croissance du chiffre d'affaires comprise entre 10% et 15% sur l'ensemble de l'année.

"Pour le premier semestre, je pense que le 15% est presque acquis puisque, encore une fois, il est largement conditionné par le carnet de commandes qu'on a aujourd'hui dans les mains", a déclaré Jean-Christophe Giroux, lors d'un entretien à Reuters.

"La vraie question est ce qui va se passer sur le deuxième semestre et si l'activité va ralentir ou pas d'ici-là", a-t-il ajouté. "On peut dire que ça va ou peut ralentir si par exemple il y avait une vraie crise du crédit."

Jean-Christophe Giroux a également confirmé son objectif d'atteindre une marge opérationnelle à deux chiffres en 2014-2015, période à laquelle le chiffre d'affaires devrait atteindre 1,6-1,7 milliard d'euros, contre 1,1 milliard l'an dernier.

Manitou, qui a pour concurrent le français Haulotte et l'américain Caterpillar, avait déclaré en janvier vouloir revoir cette année en profondeur son organisation pour améliorer sa flexibilité opérationnelle.

"Nous avons l'impression tout simplement que nous ne sommes pas efficaces ou performants dans notre propre gestion opérationnelle ou industrielle", a observé Jean-Christophe Giroux.

Selon Manitou, l'activité agricole devrait s'améliorer et pourrait devenir le marché le plus dynamique cette année, générant 45% du chiffre d'affaires, alors que la construction reste affectée par la conjoncture économique incertaine en Europe.

"La construction reste déprimée dans beaucoup de pays, il n'y a pratiquement plus d'activité en Espagne ou au Portugal, ou même en Italie", a ajouté le PDG du groupe.

Le titre Manitou progresse de 50% depuis le début de l'année, portant sa capitalisation boursière à près de 700 millions d'euros.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant