Manitou se montre prudent pour 2013 face à la conjoncture

le
0

PARIS (Reuters) - Manitou, spécialiste des engins de manutention, a dit mardi anticiper un chiffre d'affaires stable pour 2013 par rapport à cette année, en raison de la dégradation de l'environnement économique.

"A aujourd'hui, nous anticipons une année 2013 globalement étale par rapport à 2012, mais articulée en deux semestres contrastés", a indiqué le directeur général, Jean-Christophe Giroux, cité dans un communiqué.

"Nous avons déjà ajusté notre chaîne opérationnelle en prévision d'un niveau d'activité modéré au premier semestre, mais sans compromettre le rebond attendu au second semestre avec l'anticipation d'une amélioration économique en Europe et le retour des grands loueurs", a-t-il dit.

Au troisième trimestre, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 10% sur un an à 286 millions d'euros, un trimestre qualifié de "très bon" par le directeur général dans un "environnement extrêmement difficile à lire".

"Les prises de commandes sont en effet très volatiles d'une semaine sur l'autre, et d'un pays à l'autre ; l'Europe marque un clair ralentissement mais les Etats-Unis connaissent un regain de vigueur avec notamment le retour des grands loueurs", a expliqué Jean-Christophe Giroux.

Manitou a confirmé son objectif d'une hausse de 10% de son chiffre d'affaires annuel, qui devrait ressortir à au moins 1,25 milliard d'euros en 2012.

En Bourse, avant la publication trimestrielle, le titre Manitou a clôturé mardi en hausse de 1,97% à 11,40 euros. Il affiche un repli de 2,9% depuis le début de l'année, faisant ressortir une capitalisation boursière de 450,8 millions d'euros.

Blandine Hénault, édité par Gwénaëlle Barzic

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant