Manitou : Des résultats semestriels reflétant à la fois la chute de l’activité et les mesures d’adaptation

le
0

Communiqué

· Baisse des prises de commande de 74% liée au déstockage des concessionnaires

· Recul du chiffre d’affaires de 56% à périmètre constant

· Baisse de l’endettement net de 24% en 6 mois et accord de réaménagement avec les syndicats bancaires

· Baisse des frais généraux de 25%

· Réduction de 16% des effectifs (32% en équivalent temps plein) entre le 31.12.08 et le 31.08.09

· Résultat net de -93,7 M€ incluant 63 M€ de coûts de restructurations et de dépréciations d’actifs

Jean-Christophe Giroux, Président du Directoire, a déclaré : « Manitou a connu sur le premier semestre 2009 la conjonction de trois crises ; économique, financière, et de gouvernance, à la fois brutales et inédites. La société a pourtant su conserver son intégrité, ce qui témoigne de la solidité de son modèle, de ses équipes et de ses réseaux. Grâce à la nouvelle gouvernance en place et à une situation financière stabilisée, Manitou accélère maintenant la réforme de ses fonctionnements opérationnels, dans le sens de l’allègement déjà entrepris, mais aussi dans la perspective des redémarrages futurs de nos différents marchés d’application. La forte valeur d’usage de nos équipements pour leurs utilisateurs et notre positionnement de leader sur les métiers de la manutention garantissent notre capacité à saisir ou à créer la croissance dès que les conditions économiques la rendront possible. »

Activité et résultats du 1er semestre 2009

En périmètre constant

En périmètre courant

en millions d'euros

S1 08

S1 09

Variation

S1 09

Variation

Chiffre d'affaires

725,2

321,3

-55,7%

357,8

-50,7%

Marge brute

231,9

99,0

99,7

% du C.A.

32,0%

30,8%

27,9%

Résultat opérationnel courant

75,8

-12,3

-40,9

Restructuration & impairment

-12,6

-62,7

Résultat net part du Groupe

48,5

-21,5

-93,7

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe ressort à 357,8 M€ contre 725,2 M€ sur le premier semestre 2008. A périmètre constant le recul est de 56%, et se décompose par zone géographique de la manière suivante : 56% en France, 60% en Europe, 66% sur la zone Amériques et 40% sur les autres régions du monde.

La marge brute passe de 32,0% à 30,8% (hors Gehl) et démontre une bonne résistance des prix malgré la chute des volumes, ainsi que la contribution des activités Service et Pièces de rechange.

Le résultat opérationnel courant est en perte à -40,9 M€ contre +75,8 M€ l’an dernier, traduisant un effet volume à périmètre constant de -105,0 M€, une évolution favorable des charges d’exploitation hors restructuration de 17,0 M€ et une contribution nette de Gehl de – 28,7 M€.

Le résultat net est en perte à -93,7 M€ contre un profit l’an dernier de 48,5 M€, et intègre en particulier des charges de restructuration pour 12,6 M€, des charges financières à hauteur de 9,6 M€ et une écriture de dépréciation des actifs de Gehl pour 50,1 M€ liée à la révision des hypothèses d’activité.

Les effectifs passent de 3.341 au 31 décembre 2008 à 3.129 au 30 juin 2009. Ces chiffres ne tiennent néanmoins pas compte des départs intervenus depuis, notamment en France dans le cadre des plans de départ volontaires, et de l’impact très significatif des mesures de chômage partiel dans l’ensemble des unités du groupe. A titre illustratif, les effectifs sont de 2.810 à fin août 2009, et représentent 2.287 ETP (équivalents temps plein) soit une réduction de 16% et de 32% respectivement par rapport à fin 2008.

La dette nette ressort à 363 M€ en retrait de 116 M€ par rapport au 31 décembre 2008, soit une réduction de 24%, sous l’effet conjugué du dégonflement des encours clients et des actions entreprises pour réduire les stocks au niveau de la société (-20%).

Perspectives 2009

La conjonction d’un marché agricole affecté par le cours des produits de base, d’un secteur de la construction sinistré et des métiers du crédit toujours sous fortes contraintes, ne laisse pas augurer d’une inversion des tendances à court ou moyen terme. La société surveillera par ailleurs son exposition aux problèmes que la crise crée sur son écosystème – clients, fournisseurs, sous-traitants. Avec des parts de marchés renforcées, mais un chiffre d’affaires réduit de moitié par rapport à son niveau de 2008, Manitou s’attachera sur le deuxième semestre à stabiliser son résultat opérationnel courant, baisser son point mort et poursuivre son désendettement.

Prochain rendez-vous

26 octobre 2009 : Chiffre d’affaires du 3e trimestre 2009

Informations Société disponibles sur

www.manitou.com

Cotation

ISIN : FR 0000038606 . MNO : MTU

Reuter : MANP.PA . Bloomberg : MTU.FP

Indices : SBF 250, NEXT 150, MIDCAC 100


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant