MANITOU: Des résultats 2008 pénalisés par la crise et des éléments exceptionnels

le
0

Le Conseil de Surveillance, réuni le 30 mars 2009 sous la présidence de Monsieur Marcel BRAUD, a examiné les comptes consolidés du Groupe MANITOU pour l’exercice 2008([1]). Ils seront soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale qui se tiendra le 4 juin 2009 à Ancenis, au siège social de la Société.

Les faits marquants

L’année 2008 montre un retournement du marché de la construction à l’issue du 1er trimestre, qui s’est rapidement propagé aux principaux pays d’Europe en cours d’exercice. Elle se caractérise également par une conjoncture mondiale qui s’est brutalement dégradée au dernier trimestre du fait d’une crise de liquidité de grande ampleur.

Cette situation, survenue alors même que MANITOU finalisait une OPA amicale([2]) sur la société américaine GEHL pour un montant de 235 M€, a fortement pénalisé les résultats de l’exercice 2008.

Les chiffres clés(1)

En M€ (IFRS)

2007

2008
périmètre constant

Variation 08/07

2008([3])avec GEHL

Variation 08/07(3)

Chiffre d’affaires

1 260

1 258

-0,2%

1 278

+1,4%

EBITDA

151

133

-12,0%

128

-15,7%

Résultat opérationnel avant dépréciation du goodwill

% C.A

131

10,4

103

8,2

-21,4%

97

7,6

-26,3%

Résultat net consolidé après impôts et avant dépréciation du goodwill

% C.A.

86

6,8

62

4,9

-27,9%

56

4,4

-35,2 %

Résultat net consolidé après dépréciation du goodwill

86

62

-27,9%

4

-95,2%

Endettement net bancaire

(77)

183

n.s.

266([4])

n.s.

Les résultats 2008

Le chiffre d’affaires de l’exercice, qui inclut pour la première fois la société GEHL à compter du 1er novembre, s’établit à 1 278 M€ en hausse de 1,4%. La contribution de deux mois de GEHL s’élève à 20 M€ et n’a que partiellement compensé l’impact négatif sur 2008 de la variation des taux de change, qui ressort à 24 M€. La forte réduction des activités enregistrée au 4e trimestre est venue inverser la tendance positive du chiffre d’affaires qui était en croissance de +6,6% à fin septembre.

Dans un marché en forte contraction, le maintien du chiffre d’affaires de MANITOU traduit un gain de parts de marché au niveau mondial en 2008, et reflète la solidité du modèle économique et le positionnement commercial exceptionnel du Groupe dans le secteur de la manutention tout terrain.

La marge opérationnelle avant dépréciation du goodwill s’élève à 97 M€ et représente 7,6% du chiffre d’affaires. Après un 1er semestre satisfaisant, qui lui avait permis de se stabiliser au niveau de 2007 à 10,5% avec 76 M€, la marge opérationnelle a été fortement impactée dans la seconde partie de l’exercice par la baisse de l’activité au 4e trimestre et par la contribution négative de la société GEHL, récemment acquise.Les charges financières nettes ressortent à 8,5 M€. Elles se sont fortement accrues en raison de la dette financière liée à l’acquisition de GEHL et aux charges exceptionnelles([5]) de couverture de taux de change (2,5 M€) destinées à réduire le coût de l’acquisition.Le résultat net consolidé avant dépréciation du goodwill ressort en baisse de 35,2% à 56 M€, le résultat net par action s’établissant à 1,47 € contre 2,28 € un an auparavant.Après dépréciation dans ses comptes, à hauteur de 52 M€, du goodwill(5) de la société GEHL, le résultat net 2008 du Groupe MANITOU est ramené à 4 M€.

La structure financière

· Le Groupe dispose d’une structure financière solide avec des capitaux propres de 469 M€ après dépréciation du goodwill, faisant ressortir un gearing des dettes nettes proche de 1 à fin décembre 2008.

· En raison de l'impact de la crise sur les comptes au 31 décembre 2008, les ratios prévus par la documentation bancaire de MANITOU ne seront pas respectés. Par ailleurs, GEHL ne respecte pas certaines de ses clauses de financement, ce qui a conduit son pool bancaire à notifier le 31 mars une demande anticipée de remboursement de son financement[6]. Cela pourrait conduire GEHL à se placer sous la protection des tribunaux américains (Chapitre 11), sans pour autant que cela soit certain ou automatique, compte tenu notamment du fait que ce financement n’est assorti d’aucune sûreté. Dans ces conditions et compte tenu de perspectives négatives de résultats pour 2009, le Groupe poursuit ses discussions avec ses partenaires bancaires de part et d’autre de l’Atlantique, avec notamment l’objectif de pérenniser le financement de GEHL tout en maintenant le cantonnement du risque aux Etats-Unis.

Les perspectives 2009

· La faiblesse des investissements en biens d’équipements et la forte dégradation de l’environnement économique au cours de ces 9 derniers mois pourraient perdurer tout au long de l’année 2009. Dans ces conditions, le Groupe MANITOU anticipe une réduction de son chiffre d’affaires consolidé incluant la société GEHL qui pourrait atteindre 40% par rapport à 2008, ce qui entraînerait une perte opérationnelle pour l’exercice 2009.

· Afin d’affronter ces conditions exceptionnelles, le Groupe a élaboré et déploie le Plan Performance 2011 qui devrait lui permettre à la fois de traverser la crise et de préserver les capacités du Groupe à financer son activité lors de la reprise. La mise en œuvre de ce projet, dont le coût est estimé aujourd’hui à 20 M€ pour 2009, permettra une amélioration de la génération de cash-flow et une réduction de l’endettement net de près de 150 M€ d’ici la fin de l’exercice 2009. Ce projet repose notamment sur un abaissement significatif du point mort, par l’adaptation des coûts de fonctionnement et des charges de structure, et par une réduction des effectifs au niveau de toutes les entités (projet de suppression de 650 emplois dans le monde sur un total de 3.300 à fin 2008).

· Par prudence, MANITOU a d’ores et déjà mobilisé une partie significative de ses lignes de crédit afin d’accroître sensiblement sa trésorerie disponible et d’être assuré de ne pas être exposé à des risques d’insuffisances de liquidités à moyen terme.

Dividende

Afin de préserver la capacité financière et de développement du Groupe, le Directoire et le Conseil de Surveillance ont décidé de demander à l’Assemblée Générale de renoncer à la distribution d’un dividende au titre de l’exercice 2008.

Prochains rendez-vous

27 avril 2009 : chiffre d’affaires 1er trimestre 2009

4 juin 2009 : Assemblée Générale

Informations société disponibles sur

www.manitou.com

Cotation

ISIN : FR 0000038606 . MNO : MTU

Reuter : MANP.PA . Bloomberg : MTU.FP

Indices : SBF 250, NEXT 150, MIDCAC 100

([1]) Les contrôles des Commissaires aux Comptes n’étant pas terminés, leur rapport n’est pas encore finalisé

([2]) Lancée le 8 septembre 2008 juste avant la faillite de la banque LEHMAN BROTHERS

([3]) Consolidation de GEHL à partir du 1er novembre 2008

([4]) L’endettement net total du Groupe, en y incluant les programmes de titrisation de GEHL, s’élève à 478 M€

([5]) Les charges exceptionnelles et non récurrentes de l’exercice 2008 concernent la dépréciation du goodwill (52 M€) et les charges de couverture de taux de change mises en place au moment de l’acquisition des actions de GEHL (2,5 M€)

([6]) Le montant tiré de ce financement est d’environ 90 M€


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant