MANITOU: CA CONSOLIDE A FIN SEPTEMBRE

le
0


Activités du troisième trimestre 2008

La croissance du chiffre d’affaires consolidé du Groupe a connu un net ralentissement au troisième trimestre : + 3% à taux de change courants contre un rythme de 8% pour les six premiers mois de l’exercice. La propagation rapide du retournement du marché de la construction aux principaux pays d’Europe, et l’accentuation d’une crise de liquidité financière sans précédent touchant toutes les zones géographiques dans le monde, ont eu pour conséquences :

une chute brutale du niveau des prises de commandes des matériels de manutention tout terrain qui a baissé des 2/3 par rapport au 3ème trimestre 2007, de nombreuses demandes de report de livraison de la part de distributeurs ou concessionnaires confrontés à des trésoreries très tendues, et des annulations ponctuelles de commandes sur des marchés qui ont momentanément disparu, tels que la Russie ou certains autres pays d’Europe Centrale.

Face à des conditions de marché exceptionnelles, le Groupe a privilégié la sécurisation du recouvrement de son chiffre d’affaires et de ses créances plutôt que la facturation de matériels n’offrant que peu de garanties de règlement.

Activités à fin septembre 2008

A fin septembre, le chiffre d’affaires du Groupe ressort en croissance de +8,4 % à taux de change constants et de +6,6 % à taux de change courants à un peu plus de 1 milliard d’euros. Les variations de taux de change ont affecté ce montant de 16,6 millions €, dont 11,8 millions € pour la seule livre sterling. En dépit du net ralentissement observé au cours des trois derniers mois, la croissance du chiffre d’affaires est restée soutenue en France (+15%,) et dans les autres pays de l’UE (+ 36 %), hors Espagne (-71%) et Royaume-Uni (-33%), pays qui ont été et qui restent les plus exposés à la crise immobilière.

Dans cet environnement, le Groupe a renforcé ses positions commerciales dans toutes ses activités.

Son chiffre d’affaires dans les chariots tout terrain et les équipements industriels progresse respectivement de 6,7% et 23,7% à 682 et à 77 millions €, tandis que celui réalisé dans les nacelles élévatrices de personnes reste stable à 68 millions €.

A fin septembre, le carnet de commandes s’élevait en matériels tout terrain à près de 3,5 mois de chiffre d’affaires contre 4 mois à fin juin. Ce chiffre satisfaisant doit toutefois être interprété avec prudence compte tenu de la situations de trésorerie précaire de certains de certains distributeurs et des difficultés rencontrées par des utilisateurs pour obtenir le financement de leurs acquisitions de matériels.

Les mesures de sauvegarde mises en œuvre durant l’été pour enrayer la montée du niveau des stocks et contrôler le risque clients ont commencé à produire leurs effets avec une légère décrue des stocks par rapport au 30 fin juin et une amélioration du recouvrement clients. A fin septembre, la trésorerie du Groupe s’élevait à 45 millions € avant toute prise en compte du financement lié à l’acquisition de la société GEHL.

Perspectives 2008

Compte tenu de la forte dégradation de l’environnement économique en Europe et de la persistance des difficultés à obtenir des crédits dans les semaines à venir, le Groupe n’exclut pas d’enregistrer une baisse de son chiffre d’affaires au quatrième trimestre de l’ordre de 15 à 20% et ceci en dépit du niveau de son carnet de commandes. Une telle perspective conduirait à un chiffre d’affaires 2008 pro-forma du même ordre de grandeur que celui de l’exercice 2007. Dans ces conditions, le Groupe ne serait pas en mesure de réaliser son objectif de rentabilité, qui serait impacté par la baisse d’activité et par les mesures d’adaptation qui pourraient être rendues nécessaires si le niveau des prises de commandes ne se redressait pas. Depuis le milieu de l’été, le Groupe a mis en œuvre un plan d’économies consistant à la réduction de ses charges externes, à la disparition progressive d’un volant de près de 400 intérimaires et à la mise en place de mesures de chômage technique dans toutes ses unités de production.

Acquisition de la société américaine GEHL

Le Groupe a finalisé le 27 octobre 2008 son OPA sur la société GEHL en ayant acquis 100% des actions de son capital. La société a été immédiatement retirée du NASDAQ. A compter du 1er novembre 2008, les comptes de GEHL seront donc intégralement consolidés dans les comptes du Groupe MANITOU. Dés à présent, les directions financières des deux sociétés ont démarré les travaux liés à la conversion en normes IFRS du bilan d’ouverture et des états financiers de la société GEHL. En parallèle, des équipes projets ont été mises en place pour travailler sur le développement des synergies attendues de cette acquisition. Compte tenu des conditions de marché actuelles, la société GEHL a revu à la baisse ses perspectives pour l’année 2008. Elle ambitionne de réaliser en normes US GAAP un chiffre d’affaires de l’ordre de 340 à 350 millions $ et un résultat légèrement positif avant prise en compte des coûts exceptionnels liés à la transaction.

Prochains rendez-vous

30 janvier 2009 : CA consolidé de l’exercice 2008

1er avril 2009 : Résultats consolidés de l’exercice 2009

Informations sociétés disponibles sur

www.manitou.com et www.gehl.com

Cotation : ISIN : FR 0000038606 . MNO : MTU

Reuter : MANP.PA . Bloomberg : MTU.FP

Indices : SBF 250, NEXT 150, MIDCAC 100


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant