Manifestations en mémoire des victimes des attentats

le
0
MANIFESTATIONS EN FRANCE EN MÉMOIRE DES VICTIMES DES ATTENTATS
MANIFESTATIONS EN FRANCE EN MÉMOIRE DES VICTIMES DES ATTENTATS

PARIS (Reuters) - Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi dans plusieurs villes de France pour rendre hommage aux 17 victimes des trois attentats djihadistes qui ont suscité une vague d'émotion dans le pays et à l'étranger.

Sans attendre la mobilisation de dimanche, 22.000 personnes selon la police, 30.000 selon la mairie, ont défilé à Nice sur la promenade des Anglais en silence, brandissant des pancartes "Je suis Charlie", en référence à l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, où 12 personnes ont été tuées mercredi.

"Profitez de cette marche silencieuse car nous sommes un peuple qui ne se taira jamais", pouvait-on lire sur une pancarte.

La marche, à laquelle de nombreuses familles ont participé, s'est achevée devant le monument aux morts où une gerbe a été déposée en présence des représentants des différentes religions.

"Je suis à mon neuvième mois de grossesse et, étant enceinte, c'est encore plus important de défendre nos valeurs de liberté égalité fraternité", explique Piérine, âgée de 29 ans. "Je veux que ma petite arrive dans un monde meilleur."

"Je ne manifeste jamais", indique de son côté Emmanuelle, 48 ans, venue spécialement de Vence, à 23km de Nice. "C'est un moment important et exceptionnel. Pour défendre certains droits, et rendre hommage à tous les Français qui sont morts".

A Orléans, 22.000 personnes selon la police se sont rassemblées et se sont longuement recueillies sur la place principale de la ville d'un peu plus de 100.000 habitants.

"Je, tu, il, elle, nous sommes Charlie", pouvait-on notamment lire sur une banderole.

"SOYEZ NOMBREUX", DIT VALLS

A Pau (Pyrénées-Atlantiques), entre 31.000, selon la police, à 40.000 personnes, selon la mairie, sont descendues dans la rue en mémoire des victimes.

Rassemblées sur la place Clémenceau, les participants réunis à l'initiative de la mairie ont défilé dans la ville derrière une banderole "Nous sommes tous Charlie" tenue par des lycéens avant de revenir à leur point de départ.

Une minute de silence a été observée, de longs applaudissements ont également marqué le rassemblement comme la Marseillaise chantée en coeur par la foule.

D'autres rassemblements sont prévus samedi dans plusieurs villes de France. Une grande "marche républicaine" est quant à elle prévue dimanche à Paris en présence de François Hollande et de nombreux chefs d'Etat et de gouvernement étrangers.

"Soyez nombreux", a lancé le Premier ministre Manuel Valls samedi, lors d'une cérémonie de voeux à Evry (Essonne). "Ce sera une manifestation inouïe qui va rester sans aucun doute dans les annales, qui doit montrer la puissance, la dignité du peuple français qui va crier son amour de la liberté et de la tolérance."

"Le terrorisme souhaite que nous nous terrions chez nous, la plus belle des réponses, c'est celle que le peuple français donne depuis mercredi par des mobilisations spontanées", a-t-il ajouté.

(Matthias Galante à Nice, Mourad Guichard à Orléans, Claude Canellas à Bordeaux, avec Marine Pennetier à Paris, édité par)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant