Manifestations de musulmans en Italie contre le terrorisme

le
1

ROME, 21 novembre (Reuters) - Des centaines de musulmans se sont rassemblés samedi dans le centre de Rome pour dénoncer les attaques djihadistes qui ont frappé Paris la semaine dernière et vendredi la capitale malienne, Bamako. D'autres manifestations de musulmans contre le terrorisme se sont tenues à Milan et à Gênes. A Rome, sous une pluie battante, les manifestants ont déployé une banderole proclamant "Pas en mon nom" et ont observé une minute de silence en hommage aux victimes de la violence djihadiste. Les mesures de sécurité ont été renforcées dans la capitale italienne depuis les attentats qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés le 13 novembre à Paris et près du Stade de France à Saint-Denis. Moustapha Hadjraoui, président de la Confédération musulmane italienne, a dénoncé "les groupes terroristes qui ne cherchent qu'à semer la haine entre les peuples et les religions". "Nous sommes ici pour dire 'non', parce que notre religion n'est pas une religion de terreur, ce n'est pas une religion de guerre mais une religion de paix et de coexistence", a-t-il dit. Les manifestants ont scandé "non au terrorisme" en brandissant des pancartes où on lisait "le terrorisme est un cancer" et "nous ne sommes pas l'ennemi". Un message de soutien du président italien Sergio Mattarella a été lu pendant ce rassemblement, auquel participait notamment le député de centre gauche Khalid Chaouki, d'origine marocaine, placé sous protection policière en raison des menaces qu'il a reçues depuis les attentats de Paris. (Antonio Denti, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le samedi 21 nov 2015 à 20:46

    des centaines ? il devrait y en avoir des centaines de milliers mais Coran oblige