Manifestations dans le calme à Ferguson et Saint-Louis

le
0

(Actualisé avec détails, autre manifestation) SAINT-LOUIS, Missouri, 27 août (Reuters) - Une centaine de manifestants ont défilé mardi dans le calme à Saint-Louis, dans le Missouri, pour réclamer l'arrestation du policier blanc accusé d'avoir abattu un jeune homme noir à Ferguson le 9 août dernier. La mort de Michael Brown, âgé de 18 ans, avait déclenché deux semaines de manifestations dont certaines ont donné lieu à des affrontements avec les forces de police et à l'arrestation de plusieurs dizaines de personnes. Ces derniers jours, la tension est quelque peu retombée et les obsèques du jeune homme se sont déroulées lundi sans incidents. Mardi, un cortège d'une centaine de personnes a pris la direction du palais de justice de Saint-Louis pour demander l'arrestation du policier incriminé, Darren Wilson, et le limogeage des responsables de la police de Ferguson. Un groupe de policiers les a empêchés de s'approcher des marches du palais mais cinq représentants des manifestants ont pu rencontrer le procureur fédéral en poste à Saint-Louis. A la tombée de la nuit, un groupe d'une trentaine de personnes a défilé dans les rues de Ferguson, théâtres il y a quelques jours de heurts avec la police. Ce fait divers et les violences qui ont suivi ont rouvert le débat sur les relations entre les différentes communautés aux Etats-Unis et réveillé le souvenir de précédents, comme celui de Trayvon Martin, un adolescent noir tué en 2012 par un vigile dans l'Etat de Floride. (Edward McAllister; Simon Carraud pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant