Manifestations d'agriculteurs : 70 000 euros de dégâts à Valence, colère du maire

le
14
Manifestations d'agriculteurs : 70 000 euros de dégâts à Valence, colère du maire
Manifestations d'agriculteurs : 70 000 euros de dégâts à Valence, colère du maire

Après les manifestations des agriculteurs dans toute la France, place aux lendemains qui déchantent. Descendus dans la rue mercredi pour exprimer leur ras-le-bol face aux contrôles et aux réglementations, plus de 35 000 exploitants agricoles se sont mobilisés, selon la FNSEA, «du jamais-vu depuis des années». Mais ils ont laissé des dégâts sur leur passage : des tonnes de fumiers, des pneus et des denrées agricoles à Toulouse, à Nantes et Amiens, mais aussi à Valence (Drôme), où le maire Nicolas Daragon (UMP) évoque plusieurs milliers d'euros de détériorations, selon un entretien à France Bleu Drôme .

Un millier d'agriculteurs environ et 250 tracteurs venus principalement de la Drôme, de l'Ardèche, avec des participants de l'Isère et de la Loire se sont retrouvés dans les rues de Valence avec pour  message : «Consommons français» et «laissez-nous travaillez».  Sur leur passage, ils ont brûlé ballots de paille et ceps de vigne, puis déversé ail, pommes de terre et fumier devant la Préfecture et la Direction des Territoires. Une manifestation mouvementée mais sans heurts majeurs.

«Quand on voit les dégâts causés, on ne peut qu'être en colère Si le maire UMP de Valence ne conteste pas les motivations des agriculteurs, il dénonce les moyens employés : «Qui n'est pas solidaire du monde agricole français, questionne-t-il. Mais quand on voit les dégâts causés dans la ville par cette manifestation, on ne peut qu'être en colère. Je ne comprends pas qu'ils envahissent les rues (sic) avec du lisier et qu'ils en mettent de partout. Je ne vois pas l'intérêt qu'ils détériorent le mobilier urbain de la ville. (...) Enfin, je ne vois pas l'intérêt de tordre un feu tricolore. (...) Cela va coûter plus de 70 000 euros aux contribuables valentinois pour quatre heures de manifestation»

Colère de @NDaragon maire de Valence : déjà 70000 euros de dégâts après manif des agriculteurs http://t.co/VXLzmq0dz4 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cgill le jeudi 6 nov 2014 à 10:31

    Inévitablement la conséquence dans les faits de cette attitude serait : que le producteur quels qu’il soit bosse, la ferme et nourrisse le curé ou l’idéologue qui lui doit avoir le droit moral de s’en prendre aux gens (flic et autres têtes qui ne leurs reviennent pas). Ecoeurant, et rien de moins qu’une nouvelle forme de domination moraliste

  • cgill le jeudi 6 nov 2014 à 10:30

    Par contre je suis choqué par la réaction de certaines personnes ici qui font un rapprochement avec un soit-disant 2 poids 2 mesures avec d’autre type de manifestation. Que je sache, les agriculteurs n’ont pas chercher à casser du flic, d’une part. Et d’autre part, mettre sur le même pied d’égalité des gens qui se révoltent sur leur conditions d’activités et d’autre pour qui s’est un engagement purement idéologique me répugne.

  • cgill le jeudi 6 nov 2014 à 10:29

    Vu ce que sont les difficultés du travail pour la majorité des agriculteurs, à défault d’être excusable c’est compréhensible : ce sont des êtres humains tout simplement, mais cette casse n’est pas acceptable.

  • mperonne le jeudi 6 nov 2014 à 09:56

    Et ça suffit d'entendre dire qu'ils nous nourrissent, si c'est pas eux ce seront d'autres dans le monde.

  • mperonne le jeudi 6 nov 2014 à 09:54

    Moi je connais des viticulteurs qui travaillent du mardi au jeudi soir et encore pas toute l'année et qui vivent très bien !!!!

  • mperonne le jeudi 6 nov 2014 à 09:53

    Moi ce qui m'attriste c'est que les paysans qui ne gagnent pas leur vie mettent la vie de leurs enfants en péril en les mettant dans l'agriculture !!!!!!! Ou alors comme souvent ils nous mentent!!!!! Ou ils sont inconscient?????

  • klein44 le jeudi 6 nov 2014 à 09:11

    cela va couter 70000 euros aux agriculteurs - taxons les pour reparer

  • Marcoyzf le jeudi 6 nov 2014 à 09:06

    Quand je lis les commentaires, ça m'attriste:---> ils ne manifestent pas pour un aéroport ou un barrage à la noix mais pour defendre leurs métiers !!!Ah en écouter certains, il faut tous les mettre en prison... Qui va produire votre alimentation pendant çe temps la ??? Vous même peut être? J'en doute fortement ... Sans manifestation musclée ,nos politiques n'entendent rien que çe soit de gauche ou de droite ... 70 000 euros de dégâts vous dites??? Combien coûte un euro député 100000 euros/an

  • M6111389 le jeudi 6 nov 2014 à 09:03

    Suite aux conséquences sur l'économie combien coûte une grève de la SNCF? ... Par comparaison les dégâts causés par les agriculteurs sont bien peu de chose. PETITE PRECISION : Je n'ai jamais travailler dans l'agriculture.

  • roux.g le jeudi 6 nov 2014 à 08:59

    On imagine les gros titres dans la presse si ces casseurs avaient été des ouvriers de Florange ou des pilotes de ligne. Mais comme ce sont des paysans, qui votent majoritairement à droite, on n'entend pas beaucoup d'indignation, mais à part les maires directement concernés. J'attends une colère du monde ouvrier, qui s'en prendrait ce coup ci aux puissants, pas aux feus tricolores.