Manifestations contre des projets de forage de Shell en Arctique

le , mis à jour à 23:12
0

(Actualisé avec fin de l'occupation) SEATTLE, 12 juin (Reuters) - Deux militantes écologistes dénonçant des projets de forage en Arctique se sont enchaînés pendant plusieurs heures vendredi à un bâtiment de la compagnie pétrolière Royal Dutch Shell RDSa.L dans un port de l'Etat de Washington. L'American Trader est à quai à Bellingham, un port situé au nord de Seattle. Cette barge doit participer à une campagne de forages pétroliers et gaziers au large de l'Alaska. Les deux femmes se sont attachées dans la nuit de jeudi à vendredi à la chaîne de l'ancre du bateau et se sont suspendues dans des hamacs. Elles ont mis fin à leur mouvement de protestation après cinq heures passées accrochées à la chaîne et n'ont pas été arrêtées par les forces de l'ordre, a-t-on appris auprès de la police. Leur action a été revendiquée par le collectif ShellNo, qui milite pour la préservation de l'Arctique et veut empêcher les bateaux de Shell de s'approcher des sites de forage en mer. Le projet de Shell suscite de très fortes oppositions dans l'Etat de Washington, où les associations écologistes redoutent l'impact des forages sur l'écosystème très fragile de l'océan glacial Arctique et les conséquences d'un éventuel accident. Le mois dernier déjà, dans le même port de Bellingham, des activistes s'étaient enchaînés à un autre bâtiment de la Shell, l'Arctic Challenger, qui a depuis levé l'ancre à destination de l'Alaska. La direction de Shell affirme que son entreprise de forage répond à des normes de sécurité robustes. (Victoria Cavaliere; Henri-Pierre André pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant