Manifestations antigouvernementales à Chisinau, capitale moldave

le
0
    CHISINAU, 24 avril (Reuters) - Près d'un millier de 
manifestants ont défié les forces de l'ordre dimanche à 
Chisinau, menaçant de prendre d'assaut des bâtiments appartenant 
à un puissant oligarque dans le centre de la capitale moldave. 
    Les manifestations dénonçant la corruption des élites 
moldaves se multiplient depuis septembre dernier et la mise en 
lumière d'un vaste scandale bancaire. 
    L'équivalent d'un milliard de dollars, soit environ un 
huitième du produit intérieur brut, a disparu au printemps 2015 
du système bancaire moldave, provoquant une forte dépréciation 
du leu, la monnaie nationale, qui alimente l'inflation dans un 
pays au niveau de vie déjà très faible. Parmi les cibles des 
manifestants figurent deux des plus riches oligarques du pays, 
Vladimir Plahotniuc et l'ancien Premier ministre Vlad Filat. 
    La désignation en janvier d'un nouveau Premier ministre, 
proche de Vladimir Plahotniuc a provoqué la colère de 
l'opposition et de l'opinion publique qui réclament la tenue 
d'élections législatives anticipées. 
    En fin de journée, des centaines de policiers en tenue 
antiémeute se sont interposés entre la foule et le domicile de 
Vladimir Plahotniuc alors que des manifestations semblables 
s'étaient tenues dans la matinée autour de bâtiments 
gouvernementaux, réunissant environ 7.000 personnes. 
    Une des chefs de file des manifestants, Inga Grigoriu, a 
demandé à la foule de descendre à nouveau lundi dans la rue. 
    "Je vous demande à tous de venir demain à 7 heures pour 
bloquer les bâtiments gouvernementaux et empêcher les 
responsables d'y entrer", a-t-elle lancé. 
 
 (Alexander Tanas,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant