Manifestations anti-FN : début de rassemblement à Paris

le
170

Manifestations anti-FN : début de rassemblement à Paris
Manifestations anti-FN : début de rassemblement à Paris

Plus de 3 000 personnes, étudiants en majorité, ont défilé jeudi contre le Front National, arrivé en tête des européennes, dans plusieurs villes en régions (Rouen, Nantes, Marseille et Nancy), avant une manifestation prévue dans l'après midi à Paris. Baptisées «marches citoyennes contre le F-Haine», ces manifestations sont organisées par les syndicats étudiants et lycéens Unef, UNL et Fidl. Elles surviennent après le lancement d'une page Facebook à Marseille, au lendemain des élections européennes qui ont vu notamment le Front national arriver en tête en France.

 

Depuis 11 heures ce jeudi, entre 700 et un millier de jeunes, selon la police et les organisateurs, se sont rassemblés devant l'hôtel de ville de Lyon pour dire «non au Front national». Face à la mairie, sur laquelle avait été accrochée une banderole avec le slogan «la France on l'aime, non au «F Haine», les manifestants, des étudiants mais aussi de nombreux lycéens, ont assisté dans une ambiance déterminée et bon enfant aux prises de parole des organisations ayant organisé ce rassemblement dans le cadre d'un appel national. Ponctué par quelques slogans anti FN, le rassemblement s'est achevé avec l'hymne national La Marseillaise, repris par la plupart des participants. Après un court défilé dans les rues commerçantes de Lyon, la manifestation est revenue à son point de départ pour s'achever sans incident.

 

A Marseille environ 500 personnes, en majorité des jeunes, ont défilé en scandant des slogans comme «FN la haine», ou «Le Pen tu nous casses les urnes». A Nantes, un cortège fort d'environ 500 personnes également, a tenté d'approcher la permanence du FN, rebroussant chemin devant une quinzaine de CRS qui protégeaient le local.A Bordeaux il y a environ 500 manifestants, à Nancy entre 4 et 500, à Amiens 350.

 

A Rouen des étudiants, des lycéens mais aussi des gens venus en famille, se sont rassemblés devant l'Hôtel-de-Ville. Ils ont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

INTERACTIF. Crise à l'UMP : que sont devenues les alliances de 2012 ?Crise à l'UMP : Sarkozy songe à accélérer son retourCommission européenne : Ayrault dans la course pour remplacer Michel Barnier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.contan le samedi 31 mai 2014 à 01:07

    le chomage,les impots,l'immigration incontrolé,le laxisme de la justice.c'est normal et c'etait attendu.si ilsne changent pas de politique ce sera pire la prochaine fois

  • d.contan le samedi 31 mai 2014 à 01:03

    des manifestations anti democratique de la part de jeunes on croit rever...on n'a pas besoin d'eux pour savoir comment voter.qu'ils se demandent pourquoi on en est arrivé là

  • knbskin le vendredi 30 mai 2014 à 15:04

    Bah ! Ca fait 35 ans qu'ils brament contre le FN ... Et ça ça fait 35 ans que le FN monte, monte, comme la dette, le chômage, les impôts, ... :D

  • nicog le vendredi 30 mai 2014 à 14:55

    Ils s'opposent au résultat de l'él*ection ? Etonnant qu'elle n'ait pas été inter*dite par Val*ls. Ces jeunes confondent montée du F*N et montée de la cont*estation anti Hol*lande.

  • SuRaCtA le vendredi 30 mai 2014 à 14:19

    manu331, certains en haut le font probablement sciemment, d'autre en bas le font naivement par "ideal".. J'entendais encore hier soir du itélé une parlementaire cruche du PS expliquer que FN ou pas, les socialistes "ne devaient pas renoncer à qui ils étaient" (et donc pousser pour le droit de vote des étrangers qui était le sujet)... Visiblement 25% pour le FN et moins de 14% pour le PS n'était pas sufisant, quand on refuse de comprendre...

  • M7361806 le vendredi 30 mai 2014 à 14:02

    FOUTAISE , il faut aller à BRUXELLES

  • jbellet le vendredi 30 mai 2014 à 13:40

    c'est la seule réponse que la gauche est capable d'avancer! elle a toujours rien compris... c'était grave

  • SuRaCtA le vendredi 30 mai 2014 à 12:50

    manu331, je en suis pas dans la tête des socialistes (heureusement pour moi d'ailleurs...), mais qu'ils alimentent sciemment ou non le vote FN avec leur sujets sociétaux et leur incapacités notoire ils le paieront lors de la prochaine élection présidentielle ou ils ne seront pas au second tour, mais cette fois ci cela ne sera une surprise pour personne... Le PS pourrait exploser en 2, Synthétisseur 1 resterait dans l’histoire son fossoyeur…

  • SuRaCtA le vendredi 30 mai 2014 à 12:40

    Mais avec un PS qui militte pour le droit de vote des étrangers, un pouvoir incapable de tenir ses engagements et de redresser le pays et des antirasite type Désir ou des lacistes/anglistes type Taubira au gouvernement le FN ne peut que continuer de prospérer...http://www.leparisien.fr/politique/reforme-penale-taubira-rappelee-a-l-ordre-par-le-president-30-05-2014-3883337.php#xtor=AD-32280599

  • SuRaCtA le vendredi 30 mai 2014 à 12:35

    Les socialistes n'ont toujours pas compris que pour faire baisser le FN il fallait arrêter les sujet sociétaux type mariage pour tous, GPS/PMA, maitriser les flux migratoire en ne laissant venir que ceux qui ont des qualification correspondant à des besoins, arrêter avec le multi-culatiralisme, le laxisme sécuritaire... L'affaire Léonarda a été géré de facon catastropgique, à trop vouloir ménager le chèvre et le choux...