Manifestation pro-palestinienne : le gouvernement mis en cause par l'opposition

le
1
Manifestation pro-palestinienne : le gouvernement mis en cause par l'opposition
Manifestation pro-palestinienne : le gouvernement mis en cause par l'opposition

Les heurts qui ont suivi la manifestation pro-palestinienne à Paris samedi après-midi suscitent de nombreuses réactions politiques depuis hier. Le gouvernement a fermement condamné les violences qui ont abouti à une quarantaine d'interpellations et fait 17 blessés au sein des forces de l'ordre. L'UMP s'est saisie de ces échauffourées entre manifestants et policiers pour lui reprocher un certain laxisme. Le Front national voit dans ces violences «un échec patent» du gouvernement, tandis que le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) rend responsable François Hollande et les autorités des débordements, en ayant interdit le rassemblement.

Notre question du jour : comprenez-vous que le conflit israélo-palestinien suscite une telle émotion en France ?

A L'UMP, les barons sont pour l'instant muets, laissant le soin aux lieutenants et aux jeunes loups le soin de formuler la réponse. Eric Ciotti, député de la première circonscription des Alpes-Maritimes et secrétaire national UMP, réclame au gouvernement d'agir. «Des drapeaux israéliens brûlés à Paris dans une manif interdite, qu'attend le ministère de l'Intérieur pour agir ?», écrit-il sur Twitter.

Des drapeaux israéliens brûlés à Paris dans une manif interdite, qu'attend le Ministère de l'Intérieur pour agir ? pic.twitter.com/6inHWIX58C-- Eric Ciotti (@ECiotti) July 19, 2014

David-Xavier Weiss, secrétaire national de l'UMP et élu de Levallois-Perret, a frontalement attaqué sur Twitter le député PS Guillaume Bachelay, qui avait regretté l'interdiction de la manifestation, l'accusant de soutenir «la manif pro-Hamas à l'origine des débordements intolérables à Paris». Et de continuer: «les jeunes algériens, le NPA, qq socialistes montrent leur visage : haine, antisémite, soutien au terrorisme».

Honte au député PS Bachelay qui soutient la manif pro Hamas interdite a l'origine des débordements intolérables a Paris. toujours les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le dimanche 20 juil 2014 à 17:22

    On n'en est plus à vouloir interdire, on en est à prendre une décision sur l'autonomie des enclaves (Paris Nord, Marseille Nord...), la Yougoslavie de demain, voilà la France. 50 ans de laxisme migratoire.....