Manifestation prévue mercredi après le meurtre à North Charleston

le
0

CHARLESTON, Caroline du Sud, 8 avril (Reuters) - Des associations de défense des droits civiques ont décidé d'organiser une manifestation mercredi à North Charleston dans l'Etat de Caroline du Sud après la mort d'un automobiliste noir abattu de huit balles dans le dos par un policier blanc lors d'un contrôle. L'officier de police est accusé de meurtre et le FBI et le département américain de la Justice ont ouvert une enquête sur ce nouvel incident impliquant un membre blanc des forces de l'ordre et un Afro-Américain. La scène a été filmée par un témoin qui a remis la vidéo à la famille de la victime, Walter Scott, âgé de 50 ans. Les responsables des associations de défense des droits ont lancé un appel au calme craignant des débordements comme ceux qui avaient suivi la mort d'un adolescent noir de 18 ans tué par un policier blanc à Ferguson, ville de la grande banlieue de Saint-Louis dans le Missouri en août dernier. Chris Stewart, avocat de la famille de Walter Scott, a estimé que cet incident dépassait la seule question raciale aux Etats-Unis. "Ce policier a cru qu'il pouvait tirer à plusieurs reprises dans le dos de quelqu'un et qu'il pouvait s'en sortir comme ça. Cela pose la question de la valeur de la vie humaine", a-t-il dit. L'incident s'est produit lorsque l'officier Michael Slager, 33 ans, entré dans la police en 2009, a arrêté Walter Scott pour un phare brisé sur son véhicule. La vidéo tournée par un témoin montre une brève altercation entre les deux hommes avant que Walter Scott s'enfuit en courant. Slager sort son arme de service et tire à huit reprises dans le dos de l'automobiliste. L'officier de police a été placé en détention pour meurtre, une accusation qui pourrait lui valoir la peine capitale s'il est reconnu coupable. Il ne peut pas bénéficier d'un maintien en liberté sous caution. La famille de Walter Scott prévoit d'engager des poursuites judiciaires contre le policier, le département de la police et la ville évoquant la possibilité que les droits civiques de la victime aient été violés, a déclaré Chris Stewart. North Charleston est une ville d'environ 100.000 habitants dont la moitié est afro-américaine, mais seulement un cinquième des 340 membres du département de la police sont noirs. (Harriet McLeod; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant