Manifestation kurde contre Erdogan à Cologne

le
2
    COLOGNE, Allemagne, 3 septembre (Reuters) - Vingt-cinq mille 
militants kurdes ont défilé samedi à Cologne pour dénoncer la 
politique du président turc Recep Tayyip Erdogan.  
    "Ni coup d'Etat militaire ni dictature civile !", ont-t-ils 
scandé en allemand. Beaucoup brandissaient des portraits 
d'Abdullah Öcalan, chef de file du Parti des travailleurs du 
Kurdistan (PKK), détenu depuis 1999 en Turquie, dont on est sans 
nouvelles depuis le coup d'Etat manqué du 15 juillet.  
    Une cinquantaine de militants et de responsables politiques 
kurdes de Turquie ont annoncé jeudi leur intention d'entamer une 
grève de la faim, la semaine prochaine, pour réclamer la levée 
des mesures d'isolement dont il fait l'objet depuis la reprise 
des hostilités entre forces turques et séparatistes du PKK, en 
juillet 2015.  
    "Nous manifestons parce nous sommes traités injustement 
depuis 30 ans, mais aussi parce que l'Allemagne soutient ce 
comportement avec des livraisons d'armes et l'interdiction de 
mouvements kurdes", a expliqué Yavuz Fersoglu, porte-parole de 
l'association kurde NavDem, à l'origine de la manifestation.  
    Un millier de policiers étaient déployés sur le parcours et 
le défilé s'est déroulé dans le calme, malgré la confisaction de 
nombreux drapeaux du PKK, qui est interdit en Allemagne et que 
l'Union européenne considère comme une organisation terroriste. 
    Vingt mille partisans d'Erdogan s'étaient rassemblés au même 
endroit le 31 juillet pour lui exprimer leur soutien.    
      
 
 (Andrea Shalal et Reuters TV, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a 3 mois

    Monsieur le modérateur, avec tout le respect que l'on vous doit...allez vous coucher...il est tard...:-)))

  • mlaure13 il y a 3 mois

    la Turquie...