Manifestation des VTC : Vidalies condamne les «troubles à l'ordre public »

le
0

Opération escargot, blocage de terminaux à Roissy, rassemblement à la place de la Nation à Paris... Pour la troisième journée consécutive, des chauffeurs de VTC, inquiets pour leurs avenir, restent mobilisés, malgré la tentative de médiation mise en place par le gouvernement. 

Ce nouveau mouvement spontané est condamné par le gouvernement. «On ne peut pas tolérer que quelques centaines de personnes sur les dizaines de milliers que représentent ces professions puissent générer de tels troubles à l’ordre public. Je ne suis pas impressionné par ces débordements causés par un nombre limité d’individus», nous a confié Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, en déplacement ce vendredi dans l'Yonne pour présenter le programme de rénovation du réseau ferroviaire pour 2016. 

Cette mobilisation des VTC survient une semaine après l'annonce par le gouvernement d'accentuer les «contrôles» pour traquer les chauffeurs de VTC «fraudeurs», c'est à dire les chauffeurs qui sont détenteurs d'une licence de transport collectif (LOTI) mais effectuant des courses individuelles. Les plateformes de réservation électroniques de VTC via des applications comme Uber, SnapCar et Chauffeur-Privé ont en effet en partie recours à des chauffeurs qui détiennent des licences LOTI, plus faciles à obtenir que les cartes de VTC.

« La première exigence, c’est que la loi soit respectée»

Le gouvernement a envoyé des lettres de mise en demeure à ces plateformes pour leur intimer l'ordre se mettre en conformité d'ici au 28 février.« La première exigence, c’est que la loi soit respectée. La principale difficulté, c’est que la mise en œuvre des VTC s’est faite par un détournement de la loi avec l’utilisation des plateformes par les LOTIS. C’est le sens des courriers de mise en demeure que j’ai envoyé cette semaine », a poursuivi Alain Vidalies.

Selon les dirigeants des VTC près de 10 000 emplois seraient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant