Manifestation des salariés d'Alcatel à Nantes

le
0
Après la manifestation mardi dernier à Paris, les salariés du géant français des télécoms se retrouvent, à Nantes, ce mardi pour s'opposer aux conséquences sociales du plan « Shift » en France.

Après avoir mobilisé 2000 salariés selon les organisateurs, et 1500 selon la police la semaine dernière, à Paris, l'intersyndicale d'Alcatel-Lucent poursuit ses manifestations contre le plan «Shift», qui prévoit 10.000 suppressions de postes dans le monde dont 900 départs en France. Ce mardi, les salariés de l'équipementier télécoms ont rendez-vous à 11 heures devant «les machines de l'île», à Nantes, la ville dont le premier ministre, Jean-Marc Ayrault fut le maire de 1989 à 2012.

Le site d'Orvault, dans la banlieue de Nantes, qui compte 500 salariés d'Alcatel-Lucent, devrait être cédé, selon le plan «Shift» présenté par la direction le 8 octobre. La tension y est montée d'un cran vendredi dernier, après qu'un salarié se soit vu notifier son licenciement dans le ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant