Manifestation de la gauche de Syriza devant le parlement grec

le , mis à jour à 21:34
0

ATHENES, 10 juillet (Reuters) - Plusieurs milliers de manifestants de gauche se sont rassemblés vendredi soir en signe de protestation devant le parlement d'Athènes qui doit se prononcer sur les réformes présentées par le Premier ministre Alexis Tsipras pour obtenir une nouvelle aide financière auprès des créanciers internationaux du pays. Les propositions d'Alexis Tsipras reprennent dans une large mesure le programme de réformes voulu par les créanciers et rejeté par plus de 61% des Grecs lors du référendum de dimanche dernier. "Le programme de Syriza (le parti de gauche de Tsipras) ne prévoyait pas de rester dans l'euro à n'importe quel prix. Ce nouvel accord qu'ils nous mijotent ne donne aucune perspective de croissance, l'austérité nous humiliera", a déclaré Yannis Kourtakis, 41 ans, militant du Réseau rouge, l'aile la plus à gauche de Syriza. "La Grèce n'est pas une colonie" pouvait-on lire sur une des banderoles déployées par les manifestants regroupés près de la place Syntagma, dans le centre de la capitale grecque. Le rassemblement a mobilisé moins de monde que les manifestations organisées avant le référendum de dimanche dernier sur les propositions des créanciers mais souligne la forte résistance de l'aile gauche de Syriza à de nouvelles mesures d'austérité. (George Georgiopoulos; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant