Manifestation contre le flashball à Lyon .

le
0
Manifestation contre le flashball à Lyon .
Manifestation contre le flashball à Lyon .

Le virage sud de Lyon organise ce samedi une manifestation nationale contre l'usage du flashball par la police, suite à la blessure d'un de ses membres avant Lyon-Montpellier.
Plusieurs centaines de supporters français et européens sont attendus ce samedi après-midi à Lyon pour une manifestation contre l'usage du flashball par les forces de l'ordre. Ce défilé fait suite aux incidents de Lyon-Montpellier, en octobre dernier, au cours desquels Alexandre, un supporter lyonnais de 25 ans surnommé " Lex ", a été grièvement blessé à l'œil par un tir de flashball, alors que les policiers tentaient de séparer des fans montpelliérains et lyonnais qui s'affrontaient violemment. Les versions divergent sur les circonstances de l'incident. La Direction Départementale de la Sécurité Publique affirme qu'Alexandre est un hooligan notoire, habitué du virage sud, deux fois interdit de stade, et que les policiers ont tiré en direction de personnes qui leur jetaient des projectiles. Interrogé par So Foot, Alexandre rétorque que ces interdictions de stade étaient administratives (et non judiciaires) et qu'elles n'étaient pas liées à des faits de violences. Il indique aussi qu'il se trouvait à bonne distance des échauffourées. Toujours est-il qu'il a été touché à la tempe et qu'il souffre d'importantes lésions à l'œil.
Contre le flashball, dans le football et au-delà
C'est pourquoi les membres actifs du virage sud ont décidé d'organiser une manifestation pour soutenir leur ami et dénoncer les dangers du flashball. Alors que le ministère de l'Intérieur vient d'interdire l'usage des grenades offensives suite à la mort de Rémi Fraisse près du barrage de Sivens, ils espèrent ouvrir également le débat sur l'utilisation du flashball. A cet effet, ils ont convié à leur rassemblement d'autres personnes blessées par des tirs de flashball dans différentes circonstances (pas seulement autour des stades). Florent, supporter montpelliérain plus connu sous le surnom de " Casti ",

Plusieurs centaines de supporters français et européens sont attendus ce samedi après-midi à Lyon pour une manifestation contre l'usage du flashball par les forces de l'ordre. Ce défilé fait suite aux incidents de Lyon-Montpellier, en octobre dernier, au cours desquels Alexandre, un supporter lyonnais de 25 ans surnommé " Lex ", a été grièvement blessé à l'œil par un tir de flashball, alors que les policiers tentaient de séparer des fans montpelliérains et lyonnais qui s'affrontaient violemment. Les versions divergent sur les circonstances de l'incident. La Direction Départementale de la Sécurité Publique affirme qu'Alexandre est un hooligan notoire, habitué du virage sud, deux fois interdit de stade, et que les policiers ont tiré en direction de personnes qui leur jetaient des projectiles. Interrogé par So Foot, Alexandre rétorque que ces interdictions de stade étaient administratives (et non judiciaires) et qu'elles n'étaient pas liées à des faits de violences. Il indique aussi qu'il se trouvait à bonne distance des échauffourées. Toujours est-il qu'il a été touché à la tempe et qu'il souffre d'importantes lésions à l'œil.
Contre le flashball, dans le football et au-delà
C'est pourquoi les membres actifs du virage sud ont décidé d'organiser une manifestation pour soutenir leur ami et dénoncer les dangers du flashball. Alors que le ministère de l'Intérieur vient d'interdire l'usage des grenades offensives suite à la mort de Rémi Fraisse près du barrage de Sivens, ils espèrent ouvrir également le débat sur l'utilisation du flashball. A cet effet, ils ont convié à leur rassemblement d'autres personnes blessées par des tirs de flashball dans différentes circonstances (pas seulement autour des stades). Florent, supporter montpelliérain plus connu sous le surnom de " Casti ",
...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant