Manifestation contre la corruption en Hongrie

le
1

BUDAPEST, 9 novembre (Reuters) - Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Budapest contre la corruption présumée dans les services du fisc hongrois et pour réclamer un meilleur respect des libertés fondamentales. Cette manifestation, qui fait suite à la contestation contre un projet de taxe sur l'internet, montre que le gouvernement populiste de centre-droit du Premier ministre Viktor Orban doit faire face à des critiques de plus en plus ouvertes de la part de la société civile. La politique menée par Orban a provoqué des réactions d'inquiétude parmi les Européens mais aussi aux Etats-Unis car, estiment les adversaires du chef du gouvernement, ce dernier se rapproche de l'orbite de Moscou. Les manifestants qui ont défilé dimanche dans la capitale ont demandé le limogeage d'Ildiko Vida, la responsable des services fiscaux qui a reconnu cette semaine faire partie d'un groupe de personnes, dont des responsables gouvernementaux, interdites d'entrée aux Etats-Unis pour des faits de corruption. Les slogans lancés dans le cortège visaient également le Premier ministre lui-même et son parti le Fidesz, les manifestants demandant le départ d'Orban malgré la victoire de sa formation lors des élections cette année. "Trop, c'est trop. Ils n'ont absolument aucun scrupule. Ils nous oppressent et nous demandent de nous taire", a commenté Istvan Kramer, un manifestant. "Nous ne voulons pas payer des impôts dans un pays corrompu", a déclaré Pirosha Hahn, âgée de 65 ans. "Ce qui me fait le plus mal, c'est que mes enfants ont dû quitter le pays pour trouver un travail qui leur permette d'entretenir leurs familles". (Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le dimanche 9 nov 2014 à 23:32

    Sous nos yeux et en direct! Les USA cherchent à faire une "révolution de couleur" de plus. Quel appétit!