Manifestation contre l'université d'été du FN à Marseille

le
0

MARSEILLE (Reuters) - Entre un millier de personnes selon la police et dix mille personnes selon les organisateurs ont manifesté samedi après-midi sans incident dans le centre de Marseille pour protester contre la tenue de l'université d'été du Front National ce week-end dans la ville.

La manifestation organisée par 36 partis, syndicats et associations de gauche est partie du Vieux-Port et s'est dispersée à quelques kilomètres du lieu où se tient le rassemblement du FN. Seul un manifestant a été interpellé par les gendarmes mobiles pour avoir tagué un arrêt de bus.

"Le FN essaye d'utiliser tous les maux marseillais pour faire son beurre, c'est une organisation dangereuse qui progresse, il faut l'arrêter", a déclaré à Reuters le député PS Patrick Mennucci, présent dans le cortège.

"Marseille est une ville symbole de la lutte contre le FN, c'est une provocation de leur part d'organiser leurs universités d'été dans une ville où ils n'ont jamais pu prendre pied malgré tous les problèmes qu'elle connaît", a ajouté Philippe Blache, l'un des porte-parole du Front de Gauche.

"Le Front National ne sera jamais un parti comme les autres, aujourd'hui le mouvement antifasciste est de retour dans l'unité", a ajouté Kévin Vacher, porte-parole du NPA.

Plusieurs dizaines de militants du mouvement "Antifa" venus de toute la France ont également participé au cortège.

Le Front National est crédité de 25% des intentions de vote aux prochaines élections municipales à Marseille selon plusieurs sondages.

François Revilla, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant