Manifestation contre l'austérité : entre 25 000 et 100 000 personnes à Paris

le
17
Manifestation contre l'austérité : entre 25 000 et 100 000 personnes à Paris
Manifestation contre l'austérité : entre 25 000 et 100 000 personnes à Paris

A peine nommé, Manuel Valls est déjà confronté à la colère de la rue. Alors que le nouveau Premier ministre a rencontré vendredi les partenaires sociaux pour évoquer le pacte de responsabilité, entre 25 000 personnes selon la police et 100 000 selon les organisateurs, ont manifesté ce samedi après-midi à Paris pour dénoncer la politique du nouveau couple exécutif. Une démonstration de force initiée par le Front de gauche (PCF, PG), le NPA et plusieurs syndicats pour réclamer une inflexion de la politique de François Hollande conduite par Manuel Valls, à leurs yeux trop favorable aux patrons au détriment des salariés.

En tête de cortège, les leaders du Front de gauche, Pierre Laurent (PCF) et Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), entouraient leur invité d'honneur, le Grec Alexis Tsipras, étoile montant de la scène politique grecque et candidat de la gauche européenne à la présidence de la Commission européenne. «C'est vraiment un front du peuple qui se constitue», a jugé Jean-Luc Mélenchon.

Alexis Tsipras, entouré de Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent (AFP/Pierre Andrieu)

«Hollande se fout de nous»

«Hollande ça suffit», proclamait une banderole recouvrant la statue de la place de la République, point de départ de cette nouvelle marche «contre l'austérité, pour l'égalité et le partage des richesses» qui ralliait la place de la Nation. «Envoyons Vallser (sic) l'austérité», pouvait-on lire sur une banderole brandie par un militant masqué. 

«Hollande se fout complètement de nous, il ne fait que des réformes de droite. On veut lui montrer que la vraie gauche existe encore», témoignaient Eric et Marie-Christine, couple d'employés de Saint-Quentin (Aisne) venus avec leur fille Natacha, professeur, un bonnet phrygien sur la tête. «Le mot social n'est nulle part dans ce gouvernement», déplorait Zohra, une conseillère sociale venue de Clermont-Ferrand, plus que dubitative «sur l'impact ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • exmarot9 le lundi 14 avr 2014 à 17:59

    qu'on cesse d'aider et d'intervenir dans n'importe quel pays comme l'UKRAINE pour commencer; avant d'obliger les contribuables à se serrer la ceinture

  • SuRaCtA le dimanche 13 avr 2014 à 19:42

    Les cocus du Hollandisme comptez vous ! Au fait s'est quoi le Hollandisme à part l'enfumage par de beaux discourt sans actes et sans résultat...

  • gl060670 le dimanche 13 avr 2014 à 18:03

    quand une manif de ceux qui paye 3000 euros IR et qui font vivre se pays d’assistés ?

  • fbordach le dimanche 13 avr 2014 à 15:53

    Ouarf! Quelle austérité? On croit rêver, décidément certains feraient mieux d'arrêter de fumer et de boire n'importe quoi, voire d'écouter n'importe qui. Quand un état dépense plus qu'il ne collecte, il est ridicule de parler d'austérité! Une manifestation contre la gabegie, l'assistant et le clientélisme serait plus sérieuse, pour le moment nos politiques parlent mais n'agissent pas...

  • psdi le dimanche 13 avr 2014 à 12:56

    C'est là qu'on s'aperçoit que le PS est effectivement le centre de l'échiquier politique. Comment vous dites "le centre du monde aussi". Faudrait pas exagérer, on n'est pas au JDD ici.

  • pichou59 le dimanche 13 avr 2014 à 12:50

    dans les tuyaux : suppression de l'APL pour les étudiants non titulaires d'une bourse ...... ENCORE LA CLASSE MOYENNE - à quand on tape sur les MINISTRES ELUS HAUTS FONCTIONNAIRES et toute cette bande de GLANDEURS

  • M940878 le dimanche 13 avr 2014 à 12:19

    c'est l'électorat socialiste qui défile , les assistés à vie !

  • GAULLEC le dimanche 13 avr 2014 à 11:09

    Melenchon, 21.000 euros de revenus par mois payés par le contribuable, 31.000 si on y ajoute ses avantages divers non imposables liés à ses différents mandats et le salaire de sa femme qu'il emploie comme assistante... Une bicoque d'architecte valorisée à 3 millions d'euros. Oui faut faire payer les riches...

  • aremon05 le dimanche 13 avr 2014 à 10:46

    Manifestation de ceux qui veulent de l'argent sans faire le moindre effort, ça c'est fini qui veulent continuer à vivre aux crochets de ceux qui travaillent, et investissent.es gens encouragés par les bonimenteur Melanchon, Le Pen an Co. Ceque fat le Président Hollade est plus que necessaire, imopulaire ou pas il fut redresser les inances, dommage que sarkzy n'ai ien fait sous son mandat par maque de courage politique.

  • cbocahut le dimanche 13 avr 2014 à 10:31

    http://t.co/WdlSinYNoK ‪#‎EP2014‬ ‪#‎PS‬ ‪#‎UMP‬ ‪#‎FN‬ ‪#‎EELV‬ http://t.co/j3DE9bTWFw