Manifestation contre l'acceptation de migrants en Lettonie

le
2

RIGA, 4 août (Reuters) - Plusieurs centaines de personnes ont manifesté mardi à Riga contre la décision du gouvernement letton d'accueillir 250 demandeurs d'asile au cours des deux prochaines années dans le cadre d'un plan européen de répartition des migrants qui accèdent à l'Union européenne via l'Italie et la Grèce. Les économies des trois Etats baltes portent encore les traces de la récente récession économique et la question de l'accueil de quelque 40.000 migrants actuellement en transit en Italie et en Grèce a provoqué des débats animés en Lettonie, en Estonie et en Lituanie. "La manière dont l'Union européenne gère cette question ne fait qu'accentuer le problème, à mon avis", a commenté Raivis Dzintars, député de l'Alliance nationale qui participe à la coalition gouvernementale. Selon lui, la Lettonie qui compte deux millions d'habitants est déjà confrontée au problème de l'intégration de migrants. "De fait, il serait encore plus difficile de gérer un poids supplémentaire pour la Lettonie que pour n'importe quel autre pays de l'Union européenne", a-t-il estimé. L'Alliance nationale est le plus petit des trois partis de la coalition gouvernementale et se trouve en désaccord sur ce point avec le parti de l'Unité du Premier ministre Laimdoita Straujuma. Le ministre letton des Affaires étrangères Edgars Rinkevics a estimé pour sa part que son pays devait faire preuve de solidarité avec le reste des Etats de l'EU sur cette question. "Des pays comme l'Italie, l'Espagne et le Portugal ont déjà participé à deux reprises à des patrouilles aériennes dans les Etats baltes", explique le ministre dans un article publié peu de temps avant la manifestation. "La solidarité doit fonctionner dans les deux sens", ajoute-t-il en référence aux craintes du gouvernement letton face à la politique agressive menée par la Russie en Ukraine. Les pays de l'Otan ont mis en place des patrouilles dans les pays baltes pour répondre à l'activité aérienne de la Russie dans la région et afficher un soutien aux anciennes républiques soviétiques. (Gederts Gelzis; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le mardi 4 aout 2015 à 21:49

    Je crois qu'ils se trompent d'envahisseurs.

  • pierry5 le mardi 4 aout 2015 à 21:48

    On fait un tas de cinéma avec la Russie, pendant ce temps là...........................................