Manifestation contre Boko Haram à Yaoundé

le
0

YAOUNDE, 28 février (Reuters) - Plusieurs milliers de personnes ont défilé samedi à Yaoundé pour dénoncer les incursions des islamistes nigérians de Boko Haram au Cameroun et exprimer leur soutien aux forces gouvernementales engagées dans une opération internationale contre la secte. "C'était important de dire aux Camerounais que nous sommes en guerre et qu'une partie du pays souffre. Le conflit a fait environ 150.000 déplacés", a souligné Gunai Gatama, l'un des organisateurs de la manifestation, qui a selon eux rassemblé 5.000 personnes. "Quelques 170 écoles du nord du Cameroun ont été fermées", a-t-il poursuivi. Le mouvement islamiste qui a pris les armes il a six ans dans le nord-est du Nigeria multiplie depuis un an les actes de guérilla dans les pays voisins. Cameroun, Tchad, Niger, Nigeria et Bénin ont constitué récemment une force de 8.700 hommes pour le combattre. La France, qui a déployé une unité de liaison et de contact à Diffa, ville du Niger frontalière du Nigeria, leur apporte un soutien dans le domaine du renseignement et n'exclut pas d'accroître son aide. ID:nL5N0VP0P7 (Bate Felix, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant