Manifestation antigouvernementale à Pristina, au Kosovo

le
0

PRISTINA, 24 janvier (Reuters) - La police kosovare a tiré des grenades lacrymogènes samedi pour disperser des milliers de manifestants qui jetaient des pierres sur le siège du gouvernement à Pristina, la capitale. Plusieurs partis d'opposition de la communauté albanophone avaient appelé à un rassemblement pour réclamer la démission du ministre Aleksandar Jablanovic, membre de la minorité serbe, qui a traité il y a quelques jours certains kosovars albanophones de "sauvages". Les manifestants exigeaient aussi du gouvernement qu'il se prononce clairement sur l'avenir de la mine de Trepca, la plus importante du pays, dont le contrôle est revendiqué par la Serbie voisine. Du plomb, du zinc et de l'argent sont extraits de cette mine. Environ 10.000 personnes ont manifesté à Pristina, la manifestation la plus imposante depuis la proclamation d'indépendance du Kosovo en 2008. A la fin du rassemblement, plusieurs dizaines de manifestants ont attaqué la police et continué à lancer des pierres sur le siège du gouvernement. Vingt policiers ont été blessés et il y a eu 22 interpellations. (Fatos Bytyci, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant