Manifestation anti-écotaxe : le gouvernement redoute des débordements

le
177
Manifestation anti-écotaxe : le gouvernement redoute des débordements
Manifestation anti-écotaxe : le gouvernement redoute des débordements

La manifestation anti-écotaxe et pour la défense de l'emploi prévue samedi en Bretagne risque-t-elle de déraper ? C'est en tout cas ce que craint le gouvernement qui a pourtant décidé mardi de suspendre l'application de cette taxe très controversée. Alors que plusieurs milliers de personnes coiffées de bonnets rouges sont attendus à Quimper (Finistère), depuis la Russie, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a mis en garde contre toute «spirale de la violence». Un peu plus tôt, la ministre bretonne Marylise Lebranchu a dit redouter la présence de militants extrémistes lors de ce rassemblement. Elle a aussi appelé au calme. La semaine dernière, la manifestation devant le portique écotaxe de Pont-de-Buis, avait en effet dégénéré. Plusieurs personnes ont été blessées, dont une a eu la main arrachée.

Par précaution, la mairie de Quimper a ordonné jeudi le démontage du mobilier urbain. La préfecture a aussi interdit l'accès au centre-ville aux tracteurs. L'association locale de commerçants Les Vitrines a demandé à ses membres de baisser les rideaux durant une heure samedi, en soutien à la manifestation. Jeudi, la préfecture du Finistère avait fait procéder au démontage du portique de Pont-de-Buis.

Ayrault met en garde contre «toute spirale de la violence»

La colère des Bretons inquiète au plus haut sommet de l'Etat. «C'est très important de rappeler que la France est un pays démocratique et que le droit de manifester existe», a déclaré Jean-Marc Ayrault, en déplacement en Russie. Mais, «en même temps, on ne peut pas construire si on s'engage dans une espèce de spirale de la violence», a-t-il ajouté, tout en soulignant que la suspension de l'écotaxe «a permis d'apaiser et de construire un espace de dialogue».

«On a des retours nous disant qu'un certain nombre de groupes sont déjà sur place, et ont l'intention de faire de cette manifestation quelque chose d'un peu plus violent qu'on ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9035148 le samedi 2 nov 2013 à 17:00

    DEHORS HOLLANDE LE PEUPLE AURA TA PEAU

  • M452441 le samedi 2 nov 2013 à 15:43

    C'est vrai, T20, Sarkosy a bien joué en refilant la patate chaude à Hollande (décret d'application "écotaxe "signé le 4 mai, 2 jours avant la triste défaite). Il voulait être Président, hé bien qu'il le soit et se débrouille avec.

  • T20 le samedi 2 nov 2013 à 14:32

    TROP C'EST TROP ! - DISSOLUTION ! incompétence socialiste: BASTA !

  • NYORKER le samedi 2 nov 2013 à 13:07

    Car ces portiques devaient bel et bien remplacer ce qu'on appelait jadis Les Portes de l'Octroi, raquettes des temps modernes et dont cet impôt était collecté par une société Italienne, qui au passage prélevait sa dîme de 200 millions d'euros.C'est tout le monde rural qui devrait être aux cotés des Bretons car ça fait des années que les hommes et femmes politiques les ont vendu à Bruxelles, et quand je dis vendus je devrais dire sacrifiés comme les moutons égorgés pour la fête de l'Aïd El Kebir

  • NYORKER le samedi 2 nov 2013 à 13:06

    Car ces portiques devaient bel et bien remplacer ce qu'on appelait jadis Les Portes de l'Octroi, raquettes des temps modernes et dont cet impôt était collecté par une société Italienne, qui au passage prélevait sa dîme de 200 millions d'euros.C'est tout le monde rural qui devrait être aux cotés des Bretons car ça fait des années que les hommes et femmes politiques les ont vendu à Bruxelles, et quand je dis vendus je devrais dire sacrifiés comme les moutons qu'ont tue pour la fête de l'Aïd El Keb

  • NYORKER le samedi 2 nov 2013 à 13:04

    La CGT, EELV, FSU et Mélenchon ont appelé à voter pour Hollande. Ils sont complètement transparents dans le monde paysans et encore plus chez les Bretons.Pour ces quatres partis politiques, puisqu'il faut les appeler ainsi, il faut sauver le soldat Hollande. Ils ne représentent personne, même les salariés ne se reconnaissent plus dans ces syndicats inféodés aux patrons qui les ont financés, voir l'actualité récente.

  • NYORKER le samedi 2 nov 2013 à 13:02

    Mélenchon le gochô, assujetti à l'impôt sur la fortune, doit sauver son copain Hollande.pour la CGT, EELV ,FSU et le front de gôche , il faut coûte que coûte sauver le soldat Hollande car ils feraient le lit de la droite, droite qui sous couvert du grenelle de l'environnement a installé ces mêmes portiques avec son ministre de l'époque Borloo (qui ne boit pas que de l'eau)

  • anlupavi le samedi 2 nov 2013 à 12:26

    ump et socialistes qui dépouillent les travailleurs, commerçants retraités et l'emploi ..... - ils continuent à se nourrir, sans restriction, sur notre dos : sénateurs cumulards hauts fonctionnaires glandeurs , etc.....

  • bilit13 le samedi 2 nov 2013 à 12:08

    Faudra pas s'étonner du retour des casques a pointes...c'est vraiment la lie de l'homme le socialisme. Pas un jour sans une fermeture de me ou plus gros...

  • bilit13 le samedi 2 nov 2013 à 12:07

    SI un ministre ose aller hors paris,il se fera detrousser par la populace n'ayant plus rien a craindre. Allez les bretons on est tous avec vous,allez jusqu'à paris et virez ces minables.