Manifestation à Rome contre la politique de Matteo Renzi

le
0

ROME, 28 mars (Reuters) - Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé samedi dans les rues du centre de Rome pour protester contre les réformes du marché du travail du président du Conseil Matteo Renzi. La marche était organisée par le principal syndicat de la métallurgie, FIOM, dont le dirigeant, Maurizio Landini, cherche à fédérer une gauche politique fragmentée pour former ce qu'il appelle une "coalition sociale" contre Matteo Renzi. Maurizio Landini accuse le président du Conseil d'avoir trop recentré son Parti démocratique (PD), en abandonnant ses valeurs traditionnelles. "Un nouveau printemps commence aujourd'hui pour l'Italie", a dit Landini, entouré de ses partisans qui agitaient des drapeaux rouges du syndicat FIOM. "Nous sommes prêts à la lutte, en sachant bien que nous avons davantage de soutiens derrière nous que le gouvernement". Nichi Vendola, dirigeant du petit parti de gauche SEL, et plusieurs députés "frontistes" du PD ont participé à la manifestation de samedi. Les manifestants protestaient contre le "Jobs Act", loi de réforme du marché du travail dont une partie a été entérinée par les députés en février et qui permettra désormais aux entreprises de licencier pour des raisons économiques sans risque de voir les employés réintégrés dans leurs fonctions si la justice estime leur licenciement illégal. Renzi estime que son "Jobs Act" permettra de réduire le nombre de chômeurs, qui touche 42% des moins de 25 ans. (Gavin Jones; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant